Un orchestre de virtuoses de correction

congrès, groupeQuestion: Comment se peut-il qu’à la fin de la correction il y aura toujours des différences entre nous, mais en même temps -nous serons totalement égaux?

Réponse: C’est comme un orchestre philharmonique où chaque musicien est remarquable,  talentueux et bien connu, l’un joue du violon, l’autre de l’alto, et un autre du basson, et ainsi de suite. Tous les musiciens se distinguent les uns des autres, mais dans le même temps, ils sont au même niveau.

C’est l’égalité que nous voulons atteindre parmi les gens. Bien qu’ils soient tous différents par nature, nous voulons tous qu’ils atteignent le même niveau. Si tout le monde donne à l’ensemble du système intégral, il est tout à fait à la hauteur des autres. Il n’y a pas de grand ou petit. Ces différences existent seulement jusqu’à la fin de la correction, et puis après, tout le monde vient compléter l’autre et ils deviennent égaux.

De la 3ème partie du cours quotidien de Kabbale 17/01/14, le Talmud Esser Sefirot

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: