Daily Archives: 4 mars 2014

Nous avons besoin de tout le monde

congrès, groupeQuestion : Je sens que tout le monde est déjà uni et connecté, tandis que je n’ai pas réussi à atteindre cela en aucune façon. Comment est-il possible qu’à partir de ce vide je puisse demander pour les amis et qu’est-ce que j’ai besoin de demander exactement ?

Réponse : Sans votre participation active, nous n’atteignons rien. Vous devez demander, dans toutes sortes de mots, d’être inclus ensemble avec nous dans le système collectif. Et nous devons montrer que sans vous, nous n’atteignons pas cette harmonie qui est impératif pour nous de découvrir le Créateur. Si le Créateur choisit un montant particulier de personnes pour participer au récipient collectif au sein duquel Il veut être découvert, alors nous devons le faire.

Le système spirituel est construit selon le principe de l’acceptation et de l’équilibre mutuel qui coule vers la fin de la correction. Il y a toutes sortes de composants en cela qui complètent le système. Mais en dépit de tout, si la personne est liée à nous sous une certaine forme, alors nous devons lui montrer que sans une participation active de sa part, nous ne pouvons rien atteindre, nous avons besoin d’elle.

De la Semaine Mondiale du Zohar, « Congrès de l’Éducation Intégrale », Jour Trois, Atelier n°5 du 04/02/14

Se noyer dans la Lumière de Bonté

Dr. Michael LaitmanSi vous voulez ressentir un peu l’état spirituel, vous pouvez imaginer que vous vous noyez dans une mer de Lumière et que vous restez sans oxygène, comme un poisson nageant dans l’eau. La Lumière Supérieure m’enveloppe de tous les côtés et répond immédiatement et automatiquement à chacun de mes mouvements. Je lève à peine une « main » ou un « pied », soit le moindre mouvement dans mon cœur, et j’appelle immédiatement la réponse de la Lumière Supérieure.

C’est ainsi que je devrais vivre tout le temps, du matin au soir, de la nuit jusqu’au matin, et sentir que je suis dans une mer de Lumière Supérieure qui remplit toute la réalité. C’est la seule force, « Il n’y a rien hormis Lui. » Il est bon et bienveillant et répond à chaque mouvement que je fais dans le but de m’amener à l’objectif de la meilleure façon possible.

Je suis dans cette Lumière dans chaque mouvement de mes désirs : dans le minéral, le végétal, l’animé et le parlant, et ainsi j’appelle immédiatement une réponse de la Lumière, je dois en tenir compte.

De la 4ème partie du cours quotidien de Kabbale du 21/02/14, Écrits du Baal HaSoulam