Doté de l’intention

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment est- il possible d’atteindre l’unité s’il existe une telle séparation qu’il semble impossible de relier tous les courants et toutes les fractions?

Réponse: C’est ainsi que doit être l’état de la fin de l’exil. Je n’en suis pas surpris. Nous y sommes arrivés après des milliers d’années de développement. Le monde moderne – c’est un degré progressif du développement de l’égoïsme.

Ce degré est bon puisque l’égoïsme s’y révèle dans sa forme explicite. Il ne lui manque plus que la reconnaissance du mal : nous devons comprendre que si nous nous sentons mal c’est à cause de notre égoïsme et nous devons le désigner en tant que source de tous nos malheurs.

C’est cette prise de conscience qui nous manque toujours, c’est-à-dire  nous ne devons pas que souffrir parce nous nous sentons mal, mais nous devons découvrir la cause de ce mal. Nous ne faisons pas encore de rapport encore notre séparation et une escalade militaire dans un certain endroit, avec des manifestations, avec des problèmes qui émergent en permanence, avec la hausse des prix. Nous ne relions pas toutes ces choses et pour cette raison, nous n’avons pas encore la reconnaissance du mal – juste de mauvaises sensations.

Nous avons besoin de travailler sur cela et expliquer que c’est le manque de connexion entre nous qui est la raison de la manifestation du mal. Et la correction n’est possible que moyennant la restauration de notre connexion.

L’humanité ne pourra jamais révéler cette relation toute seule et comprendre que le manque de connexion entre les gens exerce un impact négatif sur l’environnement, l’écologie. On peut encore arriver à persuader les gens que la séparation a un effet nuisible sur la société humaine, conduisant à une scission entre la populations laïque et religieuse, entre les riches et les pauvres, entre différents courants sociaux, amenant à des problèmes dans l’éducation – mais tout cela concerne le degré humain. Si nous parlons de l’impact exercé sur la nature: aux niveaux minéral, végétal et animal – il serait  difficile à l’expliquer.

Il faudrait éprouver de terribles souffrances afin de pouvoir voir à travers elles le lien entre ces choses. Pour cette raison il est nécessaire de diffuser la sagesse de la Kabbale et Baal HaSoulam nous a dit que le temps est venu.

Question: Peut-être que nous pouvons convaincre les gens en leur donnant un exemple, en leur montrant quels résultats merveilleux nous pouvons atteindre grâce à l’étude de la Kabbale ?

Réponse: Je ne pense pas que ce sera utile, même si nous allons nous agiter en leur montrant toutes sortes d’excellents exemples de connexion entre les gens. Notre travail consiste principalement à garder l’intention. Nous devons aussi effectuer des actions, mais le plus important pour nous c’est de nous concentrer sur l’intention et de ne pas descendre au dessous de l’éducation intégrale .

Je ne pense pas que nous puissons nous ouvrir le chemin à l’aide des actions. Les actions sont nécessaires, mais elles sont dues à la lumière.

Et la lumière agit en fonction de l’intention. Donc l’action même, au-dessus de laquelle on construit l’intention n’est pas si importante. Pour cela il faut juste utiliser toutes les possibilités données d’en haut.

Nous devons nour rapprocher toujours de plus en plus près de la création de la bonne intention – c’est ça notre travail. Grâce à ça nous attirons la lumière, à part la lumière nous n’avons besoin de rien. Je n’ai rien d’autre entre les mains : ni fusil, ni lance – uniquement l’intention que je dois utiliser pour attirer la lumière .

De la leçon Introduction au livre Panim meirot , 13.03.2014

 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: