Enfin, le temps d’agir est arrivé!

Dr. Michael LaitmanLa correction de l’âme brisée a commencé avec Adam HaRishon et continue pendant presque six milles ans jusqu’à nos jours. Nous nous trouvons à la dernière étape très spéciale qui se caractérise par le fait que la correction devrait se faire avec conscience et compréhension par de grandes masses de gens c-à-d, d’âmes dans lesquelles les étincelles de la brisure se sont revêtues.

Tous ces milliers d’années depuis Adam HaRishon jusqu’à maintenant il y avait des périodes différentes lorsque les âmes se corrigeaient d’une certaine manière, individuellement, c-à-d dans des petits groupes. Le premier groupe a été créé par Abraham et a été appellée Israël (Yashar-El -« droit à Dieu » ) .

Mais aujourd’hui l’époque à laquelle nous vivons est très particulière: elle est appelée par les kabbalistes « la dernière génération ». En effet, c’est aujourd’hui que nous avons besoin de mettre en oeuvre la kabbale d’une manière pratique, cela signifie que nous devons joindre tous les gens au processus de la correction.

C’est une caractéristique de la dernière période de la correction qui devrait se terminer soit dans quelques années à venir ou quelques dixaines d’années en fonction des efforts que nous y appliquerons. Jusqu’à présent la direction supérieure agissait sur nous d’une manière stricte et nous n’étions presque pas en mesure d’accélérer le développement ni de changer les délais.

Tout se découvrait du haut vers le bas: la construction du Premier Temple – sa destruction , la construction du Deuxième Temple – sa destruction et ainsi de suite jusqu’à la fin du dernier exil. Mais à partir du retour du peuple d’Israël sur sa terre, la dernière phase de la correction exigeant la compréhension et l’adhésion de l’ensemble de l’humanité à ce processus, a commencé. Maintenant cela n’implique plus que des personnalités élues et des petits groupes, il est nécessaire que le monde entier s’y joigne en fin de compte. Les kabbalistes l’ont écrit et nous pouvons le comprendre aussi à partir de la structure du système supérieur. Ce n’est qu’après que le monde entier adhère à ce processus que nous serons récompensés de la correction souhaitée.

Pour cette raison il ne nous suffit pas juste d’apprendre. L’étude est destinée à attirer sur nous la lumière qui ramène vers le bien et à renforcer la personne dans ses actions à l’étape où elle se trouve. Mais s’il n’y a pas de travail pratique avec les gens ce qui est le plus important, il est inutile d’étudier la Kabbale. En effet sa réalisation consiste d’élargir notre cercle de plus en plus.

Une tel élargisement, une expansion dans toutes les directions est une action absolument indispensable qui est unique et n’est typique à aucune période précédente de l’existence du judaïsme. Cette doctrine a été toujours cachée, dissimulée, les gens se réunissaient dans des endroits discrets, imperceptibles pour ne pas attirer l’attention et de ne pas se présenter devant les autres, à la différence de toutes les autres religions.

Mais maintenant tout a changé- notre époque est totalement différente et nous avons besoin de montrer ce qu’est la vraie religion et en quoi consiste la prédestination d’une personne dans ce monde. Les kabbalistes avaient rêvé de commencer à faire ce travail dans toutes les générations, mais le temps d’agir n’était pas encore venu. Il n’ a que maintenant que c’est devenu possible .

De la leçon sur l’importance de la diffusion du 19/03/2014

 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed