La haine sacrée

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il semble que l’action requise de l’ être créé dans le dialogue avec le Créateur est seulement une prière .

Réponse: Dans cet état, nous arrivons à un véritable cri, pas seulement une prière. C’est ainsi que nous sentons fortement qu’il est nécessaire de ressentir un brûlure pour que la dissimulation s’en aille, et il y a deux états ici .

Dans le premier état, je découvre que je déteste la dissimulation, de mon point de vue égoïste personnel. Je déteste vraiment cette dissimulation et ne veux que et j’espère qu’elle disparaîtraitra , pourrisse, et cesse d’exister . Il n’y a pas de plus grande joie pour moi que de découvrir qu’elle a disparu , brûlé , et a été détruite.

Cet état est destiné à m’apprendre et à me montrer la pleine mesure de ma haine envers la dissimulation. Maintenant, j’ai besoin de l’atteindre, même si je perds soudainement un intérêt, mais je ne la déteste que parce qu’en l’enlevant, je réjouis le Créateur .

Puis-je atteindre la même haine  brulante envers la dissimulation , car elle se trouve sur mon chemin de ravir le Créateur ? J’ai déjà quelque chose avec quoi comparer , ma haine égoïste personnelle . Maintenant, je dois appliquer la même impression à l’égard du Créateur: Puis-je haïr cet obstacle  même si ce n’est pas un obstacle pour moi, mais pour Lui, car il ne me laisse pas Lui faire plaisir ? Et ce n’est certainement pas pour recevoir une récompense, mais dans le but de donner.

De la préparation de cours quotidien de Kabbale 17/03/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: