Les enfants gâtés du Créateur

congrès, groupeQuestion: Que faire si je suis consient de la grandeur du Rav, du groupe, des amis, du but, mais malgré tout je n’arrive pas à surmonter ma résistance interne ?

Réponse: Aucun étudiant n’est capable de surmonter sa résistance tout seul. Ce sont des état naturels, et cela ne peut pas se passer autrement.

Personne d’entre nous n’a de force suffisante – toute la force est dans le groupe. Il existe mille zéros, et si ces zéros n’élèvent pas le rav et le Créateur comme une entité unique en les plaçant au-dessus d’eux-mêmes, s’ils ne sont pas connectés à l’idée reçue d’en haut, ils ne se transformeront jamais les zéros en un.

Tout dépend de la place où vous mettez votre zéro: avant le un ou après, ce qui reflète votre attitude envers le rav et le groupe. Ce discernement est indispensable et fait partie de la méthode de la connexion.

On vous a conduit dans le groupe et on vous a dit: Prenez-le pour vous! » – ce n’est qu’en ça que consiste votre choix libre. Si vous voulez – vous pouvez l’utiliser et le réaliser vous-mêmes ainsi. Et si non, alors c’est non.

Si vous vous plaignez que vous n’arrivez pas à surmonter vous-même – alors vous avez déjà compris que vous n’arriverez pas à atteindre cet l’objectif tout seul. Et personne ne pourra le faire tout seul.

Par exemple, sur le dollar américain il y a un aigle qui tient 13 flèches.

C’est le symbole du pouvoir que donne l’union. Un jour les Indiens ont donné cet exemple au président américain en lui montrant qu’il était très facile de casser une flèche, mais qu’il était impossible d’en casser plusieures si on les mettait  ensemble. Ce symbole reste toujours gravé sur le billet d’un dollar.

Une personne n’a aucun espace pour la mise en oeuvre de la qualité du don.

Elle n’a pas de forces nécessaires. Si nous parlons de don, à qui allez-vous donner et qui va vous donner en retour ? Vous avez besoin d’avoir encore au moins une personne pour que vous soyez deux.

Vous avez reçu un groupe et toutes les conditions, qui n’existaient pas auparavant. Il n’y avait jamais eu dans l’histoire de conditions meilleures que celles dans lesquelles nous nous trouvons. Le monde entier est cassé, personne n’a plus ni de but ni d’idéologie comme cela était le cas il y a cinquante ou cent ans, quand il y avait des idées du capitalisme, du socialisme ou du communisme.

L’humanité n’a plus d’idée – chacun ne se préoccupe que de son bien-être.

Les séparatistes veulent diviser le monde en une centaine de pays, chacun caché dans son coin. Tel est le visage du monde moderne. Et nous au contraire, nous affirmons que le traitement, le reméde, la correction ne consiste que dans l’union.

Je ne vois pas d’obstacles devant nous pour avancer. Nous sommes entourés de sollicitude exceptionnelle et sans précédent venant d’en haut. Tout au long des générations les personnes pratiquant la Kabbale n’ont jamais eu de meilleures conditions que nous. Vous avez des amis, la méthode où tout est défini et expliqué clairement.

Si avec tout ça vous restez inactif et vous n’arrivez à vous forcer de travailler, cela n’indique que le manque de connexion au groupe. Il est nécessaire de définir l’espace de travail entre nous et de le remplir avec vos propres efforts. Vous êtes obligés de faire un effort!

On vous a donné tous les moyens pour le faire: le nouveau bâtiment du centre, la possibilité de diffusion moyennant la télévision et Internet.

Qu’est-ce qui vous manque pour apporter une contribution, pour investir votre part dans la connexion entre nous? Pourquoi vous ne pouvez pas vous joindre à nous ?

Réplique : J’avais beaucoup de forces auparavant et puis  là tout d’un coup je n’en ai plus …

Réponse: S’il n’y a pas de forces, il faut les demander ! Il y a une prière qui précède la prière – il faut bien commencer par quelque chose. Il faut jouer malgré le fait que vous n’avez pas de forces et de désir. D’en haut on nous traite avec clémence, tandis qu’on aurait pu nous endurcir le jugement et nous envoyer des souffrances. Alors on se serait tous précipité à étudier et à chercher des réponses pour éviter des coups menaçants.

Cependant on nous donne la possibilité de nous développer d’une façon charitable, comme à un enfant gâté, qui peut prendre la tête des parents mais ils continuent de l’aimer et de lui faire du bien. De quelle manière peut-on encore aider ? On ne peut rien vous donner d’en haut si vous n’avez pas de désir et si vous ne faites aucun effort .

De la préparation à la leçon du 26.03.2014

 

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: