Un récipient susceptible de recevoir la lumière

Dr. Michael LaitmanQuestion: Le Rabash écrit:  » Les souffrances ressenties par une personne représentent un récipient dans lequel on peut recevoir la lumière à condition que l’on arrive à se libérer de ces souffrances. ( « L’article « que signifie la Bénédiction faisant un miracle à cet endroit dans le travail ») Comment puis-je me libérer des souffrances avant de recevoir la lumière ? Je pensais qu’en fait c’était la lumière qui pouvait nous libérer des souffrances.

Réponse: Le récipient pour recevoir la lumière – ce n’est pas le désir de se remplir de plaisirs, mais c’est un désir de ressentir comment les autres reçoivent du plaisir grâce à moi. C’est en ça que consiste mon plaisir.

Mais ce n’est par pour ça que je travaille. Le plaisir pour moi ce n’est qu’un signe, un moyen de mesurer si je suis vraiment capable de donner à autrui.

C’est ceque signifie « se libérer des souffrances», puisque je ne me préoccupe plus de moi-même. Je ne me soucie que de ce qui se trouve à l’exterieur de moi et grâce à ça je mérite de révéler le Créateur.

Ce sont des souffrances d’amour, dûes au fait que je ne suis pas dans le désir de donner. C’est à cause de cela que je souffre et non pas à cause de moi-même. Si vous souffrez à cause de vous-mêmes, alors vous êtes dans le monde matériel, et vous n’êtes pas dirigés vers le Créateur en général.

La direction vers le Créateur signifie que vous voulez être comme Lui, vous vous identifiez à Lui, c’est de Lui que vous prenez exemple. Et être comme le Créateur signifie de se soucier de ce qui se trouve à l’extérieur de vous.

Mes souffrances deviennent différentes en se transformant en souffrances d’amour dûes à mon incapacité de donner à mon prochain et des craintes de lui donner en le faisant pour moi-même et non pas pour son bien à lui, c-à-d non pas pour l’attribut du don, non pas d’une manière désintéressée.

Je demande alors la force au Créateur de m’aider à devenir comme Lui.

Question: Et le Créateur aide-t-Il toujours dans ces cas-là?

Réponse: Si vous le demandez vraiment, Il vous aidera. C’est sûr. Sinon c’est que vous n’avez jamais demandé auparavant. Vous avez besoin de vouloir être comme Lui, au moins en quelque chose.

De la leçon sur un article du Rabash du 02.04.2014

 

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: