L’enlèvement des garçons est comme un couteau dans le coeur

Dr. Michael LaitmanQuestion: Comment devons-nous commencer à corriger la situation? L’événement qui est le plus inquiétant de nos jours est l’enlèvement des garçons. Que devrions-nous faire?

Réponse: Les garçons ont été enlevés parce que nous n’avons pas réalisé notre rôle et nous ne sommes pas connectés en tant que peuple. Maintenant, après ces événements tragiques, les gens ont commencé à se connecter.

Mais ils se connectent à cause de problèmes et non pas parce qu’ils veulent atteindre le don mutuel. Ce n’est pas la bonne connexion.

Baal HaSoulam écrit dans le journal La Nation qu’Israël se connecte sous la pression de facteurs externes comme les noix dans un sac. Naturellement cela aide aussi, mais pas beaucoup.

Tant que nous ne commençàns pas à haïr notre égoïsme plus que toute autre chose au monde, la correction ne commencera pas. Diriger toute votre haine pour les ravisseurs vers votre ego, alors il nous aidera. La solution est seulement dans le fait que nous n’avons rien à haïr sauf notre ego. Nous devons l’enseigner à tous les gens. Nous n’avons pas le choix, car c’est la seule chose qui va vraiment nous aider. La méthode nous a été donnée pour cela.

Tous les gens sont maintenant furieux contre les terroristes, blâment les pauvres garçons qui faisaient de l’auto-stop. Mais il est écrit: « Je mettrai sur vous un roi comme Haman et contre votre volonté, vous reviendrez au bien » (Sanhédrin 97b). C’est ce qui est fait par les terroristes. Y a-t-il quelque chose qu’ils puissent faire de leur propre volonté et non par le désir du Créateur?

Le Rabash a raconté comment un enseignant de l’école a donné un étudiant qui s’est mal comporté des coups, et l’étudiant a dû embrasser le bâton. De cette façon, l’élève a reconnu que le problème n’était pas le bâton, mais que tout est entre les mains du Créateur. Si vous maudissez les terroristes, c’est comme si vous maudissez le Créateur, car en effet, tous les moyens sont faits par Lui.

Nous nous faisons encore de plus mal comme cela, car il nous est interdit d’haïr les gens qui nous apportent des problèmes car ils sont en effet en train de faire la volonté du Créateur. Nous devons diriger toute cette haine sur nous-mêmes, sur notre égoïsme.

 

Comme il est écrit: «Ni eux, ni leur récompense» (Berakhot 5b). Pourquoi nous sentons la douleur et essayons de la guérir si nous pouvions aspirer à l’amour et tout corriger dès le début? Tous nos problèmes disparaîtraient immédiatement!

 

De la 5ème partie du cours quotidien de Kabbale 18/06/14, Écrits du Baal HaSoulam

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: