Une base pour la connexion partagée

congrès, groupeQuestion : Nous avons un groupe mondial immense, mais chacun dans son pays ou dans sa région ne sait pas ce que font les autres. Il n’y a pas de coopération entre les groupes afin que nous puissions effectuer la même chose en parallèle.

Réponse : Il se pourrait que ce ne soit pas une mauvaise chose. Un examen plus rapide de toutes sortes de questions différentes est en cours.

Il est impossible de réaliser quelque chose comme un ordre. Lorsque vous ressentez la nécessité des uns pour les autres, alors cela arrivera. Mais l’impératif n’apparaîtra uniquement qu’à partir de la nécessité d’accroître l’intensité spirituelle de votre coopération mutuelle. Vous aurez l’impression que vous ne pouvez pas avancer sans ressentir les autres groupes.

Certes, il est possible de s’adapter à cela artificiellement, mais la sensation d’une nécessité doit toujours venir de l’intérieur. Vous pouvez commencer à travailler ensemble, et ensuite vous verrez.

Par exemple, lorsque nous avons organisé une grande activité de diffusion en Israël, nous avons commencé à sentir combien tous nos groupes étaient nécessaires. Nous avons commencé à les rejoindre pour un travail commun et ils ont assisté ensemble aux mêmes activités, chacun dans sa propre région. A partir de là, nous avons commencé à ressentir l’intimité. Nous avons commencé à penser : « Comment pouvons-nous continuer à nous connecter ? » Puis nous avons commencé à organiser un congrès.

Nous avons consacré une soirée entière à cela. Nous avons envoyé des bus dans tout le pays, à nos frais, nous avons amené les gens jusqu’à nous. Nous les avons nourri gratuitement, à la fois physiquement et spirituellement. Nous avons organisé des ateliers, des activités conjointes, et nous avons préparé un beau programme artistique. Nous avons commencé à sentir que nous étions liés dans une entreprise partagée et nous nous ressentions comme un tout.

Donc tout d’abord, vous devez partager le même travail : vous avec vous-mêmes et d’autres groupes avec eux-mêmes. Ceci parce qu’au début, vous devez créer une base commune, et seulement après, vous pouvez envoyer un groupe à un autre et échanger des expériences.

Question : Dans cette connexion, de nombreuses contradictions sont apparues nous concernant au sujet de ce qu’est l’amour des amis.

Réponse : Vous n’avez aucun amour des amis ! Vous êtes en train de penser à  l’amour envers eux, car tout le monde dit que sans eux, vous n’obtiendrez pas ce que vous voulez. Mais si vous pouviez l’obtenir, vous ne vous souviendriez pas du tout d’eux ! Nous devrions véritablement regarder les choses. Par conséquent, il est nécessaire de développer la participation mutuelle partout.
Du congrès de Sotchi, Leçon n°2 du 10/06/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: