Un désir sous deux formes

Dr. Michael LaitmanQuestion : Vous avez dit qu’en présentant et en apportant le programme intégral au public externe, il est possible de mentionner l’existence d’une force unique de gestion dans la nature que nous considérons comme allant de soi.

Est-il possible d’expliquer que cette force peut être découverte grâce à des expériences dans ses sensations et en même temps dans l’esprit, mais qu’il est nécessaire de changer notre nature ? Et qu’il est impossible de le faire seul ; cela ne peut se produire que dans une société ?

Réponse : Certainement. Si vous pouvez présenter tout cela correctement, alors les scientifiques et les gens ordinaires ensemble vont vous comprendre. Le problème est que la science n’est pas connectée à la psychologie. Elle ne peut pas être connectée avec l’investigation des sentiments. Dans ce domaine, Einstein a accompli une légère percée, et ensuite tout est redevenu calme.

Aujourd’hui, par rapport à cela, il y a toutes sortes de changements parmi les physiciens et astrophysiciens, mais jusqu’à présent aucune science n’est apparue qui soit capable de connecter ce qui a été observé avec des instruments et ce qui se passe dans notre conscience.

Le problème est dans l’atteinte de la réalité, ce qui signifie, où la réalité de nos sens physiques se termine et où les nouveaux sens, qui sont créés par nous collectivement, commencent.

En principe, un seul sens existe, le désir. Mais si je ressens ce désir en moi, alors il est au niveau du minéral, du végétal et de l’animé. Mais apparemment, si je ressens le désir en dehors de moi, alors c’est un désir au niveau d’Adam (l’homme).

En attendant, il est toujours difficile d’expliquer cela, mais je pense que nous allons bientôt clarifier cette question. J’espère que je peux encore faire quelque chose et que l’humanité comprendra que tout cela est notre seul désir : il nous semble que c’est en nous ou en dehors de nous ; nous le connectons ensemble et obtenons une image fidèle de la création.

Du Camp d’Été International en Bulgarie, « Deuxième Jour », Leçon n°3 du 12/07/14

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: