Les ténèbres brilleront comme la lumière

Dr. Michael LaitmanQuestion : Le Créateur est appelé Boré (« viens et vois »). Que signifie « viens et vois » ? Qu’est-ce qu’Il veut que nous voyons ?

Réponse : Quand j’étais étudiant, j’ai aussi demandé au Rabash : « Qu’est-ce que voit une personne qui atteint le monde spirituel ? » Il a répondu que si l’on devait rassembler tout le plaisir que l’humanité a connu au cours de son existence en un seul énorme plaisir, ce ne sera qu’une petite lueur, une petite étincelle, comparé au plaisir qui existe au premier degré spirituel.

Imaginez que vous vous réjouissez comme toute l’humanité dans toutes les générations ! Ce serait une sorte de plaisir que nous ne pourrions même pas conserver ! C’est pourquoi, lorsque nous atteignons le monde spirituel, notre désir acquiert une intention pour l’amour du don sans réserve et nous devenons capable de retenir le plaisir qui est un milliard de fois plus grand que le plaisir de ce monde.

D’où vient ce plaisir ? Afin de transmettre mes sensations, je n’ai pas pu trouver de meilleurs mots que « l’harmonie » ou « l’équilibre », ou « une union de propriétés et de processus opposés ». Cela nous donne la sensation de la perfection, le plus grand plaisir.

Il est écrit : « Il n’y a pas de plus grande joie que la résolution des doutes. » C’est exactement ce que nous ressentons. Toutes les choses qui sont considérées comme étant opposées dans notre monde commencent à se connecter et à se compléter les unes les autres dans le monde spirituel parce que l’une ne peut exister sans l’autre, comme l’obscurité et la lumière.

De cette façon, le désir de recevoir du plaisir et la Lumière commencent à se compléter l’un l’autre et travaillent ensemble à travers l’écran.

Comme il est écrit : « Même les ténèbres n’obscurciront [rien] de Toi, et la nuit éclairera comme le jour ; comme si les ténèbres étaient la lumière. » Avant l’entrée dans le monde spirituel, nous ressentons une grande obscurité qui se met soudain à briller comme la lumière, et c’est la première petite sensation qui vient de cette rencontre.

Cependant, nous verrons progressivement comment tous les problèmes et les souffrances, les échecs et les actes répréhensibles, commencent soudainement à nous apporter satisfaction et compréhension sur leur nécessité et leur but.

Extrait de la conférence « La Kabbale pour la Nation » du 21/11/2010

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: