La simplicité de la grandeur

Dr. Michael LaitmanCommentaire : « Les Mélodies des Mondes Spirituels » (les mondes supérieurs) est la forme d’art qui devrait maintenant être révélée à tout le monde. Je dirais que c’est un niveau qui est un peu plus élevé que la musique classique car le sixième sens (le point dans le cœur) est impliqué ici. À première vue, les mélodies semblent assez simples et pas si sophistiquées, mais…

Réponse : La mélodie « Un Dieu Dissimulé » a l’air très simple et peut même être incomplète, comme une composition mineur, mais elle est une expression de l’harmonie de l’atteinte supérieure ou l’harmonie de la révélation.

Il y a des mots très sublimes de ce titre à propos de la force supérieure unique, éternelle et générale qui nous entoure et nous conduit à un état parfait et idéal.

L’air fait l’éloge et glorifie les dix flux de l’abondance qui descendent vers nous, la gouvernance de notre monde qui, malheureusement, à cause de nos attributs égoïstes qui se révèlent au niveau de ce monde, deviennent le contraire.

Au lieu de nous ouvrir pour recevoir l’abondance spirituelle et pour lui ressembler en parfaite harmonie entre nous, on déforme tout cela et éventuellement nous recevons un tout petit peu d’énergie spirituelle qui maintient notre monde vivant.

De KabTV, « Conversations avec Michaël Laitman » du 09/02/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: