Les larmes sont un excès de Lumière

Dr. Michael LaitmanQuestion : On nous a donné l’opportunité d’être dans un bon groupe de dix. Durant les trois jours de la convention, nous avons compris avec quelle force nous nous aimons les uns les autres. Pourquoi pleurons-nous lorsque nous confessons notre amour les uns envers les autres ?

Réponse : C’est une très bonne sensation. Il y a un certain nombre d’articles sur ce sujet dans la sagesse de la Kabbale qui expliquent quand et pourquoi des larmes de joie ou de tristesse pour les amis, pour les émotions, et tout le reste se forment. Une personne ne peut pas contenir un excès d’émotion en elle-même, et cela devient des larmes.

À l’Article 13 de L’Étude des Dix Sefirot, il est expliqué d’où viennent les larmes, de quelle manière elles se créent. Les larmes représentent un excès de Lumière qui entre dans un Kli qui ne peut pas la contenir, et la Lumière déborde apparemment au-delà des limites du Kli.

Du congrès de Saint-Pétersbourg, « Troisième Jour », Leçon n°6 du 21/09/14

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: