Questions et réponses

1 – Je dois toujours me souvenir que le mal est la force du Créateur, car « Il n’y a rien hormis Lui ». Comment dois-je traiter le mal ?
Le mal m’a été donné pour la correction, de sorte qu’il puisse être transformé en bien.

2 – Quand est-ce que le mal devient le bien ?
Il le devient lorsque je le mets en corrélation avec le Créateur.

3 – Comment peut-on dévoiler le mal devenant le bien ?

La Lumière pénètre dans les désirs parmi lesquels il n’y a pas d’écran (de connexion, d’intention commune, et de garantie mutuelle), et ainsi la Lumière qui est bonne transforme le mal (égoïsme) en bien, qui remplit « l’espace » entre nous. Avec nos efforts qui attirent OM (Ohr Makif, la Lumière qui Corrige), nous invoquons le mal (l’égoïsme, Pharaon, le côté opposé du Créateur) qui se transforme en bien (le don sans réserve, l’amour, la révélation du Créateur).

4 – Comment attribuons-nous tout notre travail au Créateur ?
Tout vient du Créateur. L’exil est le lieu où le Créateur se cache d’une personne ; le travail-dans-l’exil est la révélation du Créateur, et sortir de l’exil signifie révéler que « Il n’y a rien hormis Lui ».

5 – Quelle est la cause du lourd fardeau de l’humeur spirituelle ?
Le fait qu’une personne oublie que l’on reçoit tout du Créateur ! Et dès que l’on s’en souvient, c’est immédiatement décidé comment se comporter et réagir à cet état conçu par le Créateur.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: