Un contact dans un champ de force

laitman_579Question: Pensez-vous que les élèves assis en face de vous sont comme une seule entité, comme un souffle? Ou pouvez-vous sentir presque tout le monde?

Réponse: Non, je ne m’adapte pas habituellement à chaque personne. Je le fais très rarement, seulement si la personne a un mouvement interne spécial, et veut vraiment s’accrocher à moi.

Il y a des gens qui en ont besoin. Alors j’agis de telle sorte qu’il sent que cette phrase est pour lui seul. En faisant cela, j’enlace cette personne ou mets mon bras autour de lui, le transfert de quelque chose de moi à lui. Cela se produit très rarement.

Commentaire: Beaucoup de gens qui vous regardent à la télévision ou même assis pendant la leçon ont un sentiment que vos paroles leurs sont spécialement  adressées spécifiquement. Ils supposent que ce sont les réponses à leurs questions.

Réponse: C’est effectivement le cas.

Mais maintenant, je veux parler d’un contact purement interne avec un élève en particulier dans un état particulier.

Ce n’est pas important pour un étudiant d’être assis en face de moi. Imaginez une immense prairie couverte de fleurs de différentes hauteurs, comme dans un film, où les fleurs chantent à la musique avec des vas et viens. Vous prenez soin de ce lit de fleurs en le chérissant, et en le caressant un peu. Peu importe où elles sont. Un travail est un travail.

C’est juste un champ où les jeunes plantes poussent. Ainsi, mon contact physique et externe avec une personne dans ce monde n’a pas de sens. Peut-être que la personne n’est pas encore née  et la  regardera ce programme de télévision dans vingt ans, une fois né et devenu adulte. Le contact se produit dans un champ de force, et dans tous les cas l’atteindra.
De KabTV de « Secrets du livre éternel » 02/04/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: