Malkhout qui n’est pas libre

laitman_557Question: Il est dit: « Et si un homme couche avec une femme, et elle est la servante d’un homme, et qu’elle n’a pas été [pleinement] rachetée ni a obtebu son document d’émancipation, il doit y avoir une enquête; ils ne seront pas mis à mort, parce qu’elle n’était pas complètement libre. « Qu’est-ce que cela signifie?

Réponse: Cela signifie que les parties mâles et femelles du Partsouf ne correspondent pas et la partie mâle ne peut pas travailler avec ce désir.

Une personne veut donner, travailler pour le Créateur, effectuer une action spirituelle, mais elle n’a pas entièrement clarifiée ni encore examinée son désir. En état dans certains attributs, elle ne sait pas qu’elle ne peut pas travailler avec Malkhout. Il ya beaucoup d’options différentes ici.

Il s’avère qu’il n’y a pas de contact entre les neuf premières Sefirot et la dixième partie de la volonté. Malkhout ne convient pas encore et il s’avère qu’elle n’est pas libre, engagée, etc. à son égard.

Il s’agit de la correction partielle de la volonté d’une personne avec laquelle elle veut vraiment et franchement travailler dans le but de donner, mais a échoué. Bien plus tard, elle corrigera entièrement le désir.

« Ils ne doivent pas être mis à mort, parce qu’elle ne avait pas été complètement libre» signifie que nous devrions apporter un sacrifice, un ajout nécessaire pour le pardon. Pardonner, signifie ajouter votre propre correction de la partie femelle et ainsi devenir une Partsouf avec elle, comme il est dit: « et deviendra sa femme »; ou tout simplement accorder l’expiation pour son action car la lumière pénètre dans la partie femelle du désir et devrait être corrigé de sorte que la partie femelle retourne à son état précédent.

De KabTV de « Secrets du livre éternel » 09/04/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: