Restreint par le don sans réserve

laitman_527_03Jusqu’à la destruction du Beit HaMikdach (Temple), ou jusqu’à la chute du niveau spirituel, le peuple d’Israël avait compris qu’il se trouvait « sous traitement » par le Créateur, la Force Supérieure. Il est question ici d’une force qui a précédé notre réalité. C’est le pouvoir du don sans réserve et de l’amour. Et ainsi il a créé les créatures avec un désir inverse, la réception.

Nous ne pouvons être libérés de ce désir. Cela parce que nous avons été créés à partir de lui ; c’est notre « substance » essentielle.

Mais pour lui, nous pouvons ajouter une intention de donner sans réserve. Pour cela, la sagesse de la Kabbale nous enseigne comment ressembler à la Force Supérieure, qui est celle qui donne. Et même si je suis « tissé » à partir de l’ego, du désir de recevoir, j’acquiers une nouvelle forme, une nouvelle expression externe, une inclination pour le don sans réserve.

De cette manière, j’inclus en moi deux forces :

– Ma force réceptive naturelle, à partir de laquelle il y a nulle part où aller.

– La force du don sans réserve, un exemple que je reçois du Créateur.

Je peux acquérir le pouvoir du don sans réserve du Créateur qui me permettra de limiter mon pouvoir réceptif et de ne pas l’utiliser. Il est impossible de l’annuler parce que c’est moi. Mais je peux décider de ne pas l’activer au niveau du « parlant » et je l’utiliserai seulement aux niveaux minéral, végétal et animal, uniquement pour satisfaire les besoins essentiels. J’aurai de la nourriture, du sexe, une famille, de l’argent, du respect et de la connaissance, mais à un plafond donné que je détermine pour moi-même.

Et dans tout le reste, j’agis uniquement en fonction du pouvoir du don sans réserve que je reçois du Créateur. Je le développe de plus en plus, de sorte qu’à côté de mon corps bestial j’augmente l’image de l’homme, Adam, celui qui ressemble (Domé) au Créateur.

En fait, ce pouvoir du don sans réserve, le pouvoir du Créateur, a été latent dans le peuple d’Israël depuis le début. Il est resté en nous depuis que nous l’avons reçu, mais maintenant il est dissimulé. Mais nous pouvons le faire revivre.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 25/12/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed