Les rois et les bouffons

Dr. Michael LaitmanQuestion : Dans mon environnement, il est de coutume de raconter des blagues afin de détendre l’atmosphère. Mais que dois-je faire si, par nature, je n’aime pas les blagues ?

Réponse : Les blagues privilégient l’incorporation mutuelle. Seulement, elles doivent être des blagues intelligentes, pleines d’humour subtil.

Par exemple, dans la cour de chaque roi il y avait un bouffon. Il était même autorisé à faire tout ce qui lui plaisait, même se moquer du roi. N’importe qui d’autre aurait eu la tête coupée en faisant ainsi, mais pas le bouffon. Bien que les rois étaient des hommes très sérieux, déterminés, ils gardaient toujours un bouffon à leurs côtés. Pourquoi avaient-ils besoin d’un bouffon ?

Il se trouve que les gens qui étaient couronnés pour être rois étaient au-dessus de tout le monde autour d’eux. Ainsi, qui aurait-pu les influencer ? A cette époque, c’était en fait le bouffon qui pouvait remonter le moral du roi et de ce fait, l’aider à faire face à de nombreux problèmes.

Si quelque chose de désagréable arrivait ou s’il y avait certains problèmes, le bouffon commençait à divertir le roi et le roi se détendait et commencer à penser différemment quant à ce qui se passait. Ce sont des points très profonds et importants.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 21/10/14

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed