45 minutes pour la garantie mutuelle

laitman_528_01Question : Les particularités de mon travail impliquent mon interaction constante avec beaucoup de gens. Comment puis-je éviter les conflits et renforcer la coopération ? Après tout, nous sommes si différents…

Réponse : Il faut manifester une sagesse spéciale. Il y a des sociétés fermées où il est nécessaire pour les gens de se parler en privé les uns avec les autres au début.

Il existe des exercices spéciaux et des techniques très difficiles. Par exemple, des personnes exécutent une mission spatiale pendant six mois ou partent pour un long déploiement en sous-marin.

Bien entendu, sur chaque lieu de travail, il y a toujours des gens avec qui nous collaborons facilement, nous les comprenons et ils nous comprennent. Comment établir la bonne relation elle-même est ce que l’humanité essaye encore d’apprendre.

Question : Quels sont les critères d’une coopération réussie ? Comment la similitude des gens  devrait-elle se manifester ?

Réponse : Ils devraient être semblables l’un à l’autre. Cela se produit partout allant du goût commun pour la nourriture, la musique, les sports, et se terminant avec les habitudes. Je parle des gens ordinaires et non pas de ceux qui surmontent eux-mêmes quelque chose délibérément.

Question :
Comment pouvons-nous nous enrichir intérieurement en utilisant nos traits distinctifs, nos différents points de vue ?

Réponse :
Il n’y a qu’une seule solution qui vous permet de connecter des personnes différentes, lointaines, divergentes, où chacune d’entre elles est en soi le monde entier. Ceci, cependant, n’implique pas de creuser à l’intérieur de chacune d’elles.

Chaque jour, ils devraient discuter de certains sujets dans leurs cercles. Par exemple, cela devrait durer une heure ou 45 minutes au moins. De cette façon, ils peuvent mutuellement s’engager les uns les autres.

Question :
Supposons que nous soyons dans un groupe de travail et qu’ensemble nous devions produire quelque chose. Tout le monde a sa propre opinion, ses qualités, l’un voit l’ensemble du processus différemment et s’efforce de l’emporter sur le reste. Comment ce type d’interconnexion peut-il nous aider à récolter le fruit de notre travail coopératif et à obtenir le meilleur résultat ?

Réponse :
Si le « Hitkalelout » (interconnexion) a lieu selon les principes de l’éducation intégrale, avec les membres du groupe de travail construisant une certaine plateforme au-dessus des uns des autres (de chacun d’entre eux), appelée garantie mutuelle, perméation mutuelle, bref, c’est une unité correcte.

Bien que chacun d’entre eux, en effet, vient d’un environnement différent : la maison parentale, l’école maternelle, l’école, la culture et la mentalité différente ; à ce stade, ils semblent s’élever au-dessus de toutes les différences entre eux, comme s’ils allaient vers une nouvelle « mère », la mère générale pour tous, qui est appelée « la Divinité ».

Bien sûr, vous devez commencer avec les règles du séminaire. Il n’est pas nécessaire de s’interrompre l’un l’autre, d’être en désaccord et d’argumenter. Cette forme de communication est encore mal connue de l’humanité, mais elle doit être apprise.

De KabTV, « Une Nouvelle Vie » du 11/07/14

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed