Quand toutes les considérations physiques disparaissent

Dr. Michael LaitmanQuestion : Quelle est la forme d’existence de la dernière génération qui vit dans le but de diffuser ?

Réponse : La sagesse de la Kabbale est une science qui est atteinte par l’expérience pratique. Rien en elle ne peut être écrit à l’avance.

Même s’il y eut de tels cas dans le passé, de ce fait ils ont été enregistrés sous toute forme, à tous les niveaux : le minéral, le végétal, l’animal ou le spirituel, et ainsi nous pouvons les utiliser.

Lorsque nous passons à travers la Makhsom (barrière) et que nous ressentons tous les états spirituels de l’expérience personnelle, alors tout devient clair et connu de nous dans tous les états de Malkhout se trouvant avec Zeir Anpin, dont les Reshimot (réminiscences) doivent être élevés et quelle que soit la Lumière que nous obtenons de ceci.

Nous comprenons les relations qui apparaissent entre nous, l’un par rapport à l’autre. Celui-ci est le receveur, la femelle. L’autre par rapport au premier est le mâle. Et c’est la façon dont cela est réciproque. Il n’y a pas d’hommes et de femmes ici en ce qui concerne les caractéristiques physiques sexuelles.

Un signe spirituel est uniquement celui de l’intégration mutuelle : je suis à l’intérieur de lui et il est à l’intérieur de moi. Et que sont lui et moi ? Nous sommes tout simplement deux âmes. homme ou femme, cela ne fait aucune différence. Un contact est un contact. Toutes sortes de considérations physiques disparaissent ici.

La sagesse de la Kabbale ne parle pas de l’existence d’une ville merveilleuse où les Kabbalistes se rassembleraient et décideraient de créer, disons, une nouvelle société de Kabbalistes libres. Elle ne parle pas de la façon dont ils se sont connectés les uns avec les autres ou sur quelle base ils ont construit leur communauté. Il n’y a rien de tel !

Il y a des lois spirituelles qui sont écrites principalement dans les articles du Rabash, même si elles se trouvent aussi dans d’autres sources, mais rarement. Vous devriez essayer de vous adapter à ces lois, de les appliquer à vous-mêmes.

Nous avons des consignes, et ainsi tout dépend de combien je pense continuellement à la façon d’élever l’importance du travail spirituel, comment à travers tous mes efforts intérieurs j’invoque le mouvement vers le Créateur ou le mouvement du Créateur vers moi, et cela détermine tout ce que je fais.

Ainsi, nous devons tous beaucoup déblayer en nous dirigeant vers la bonne connexion entre nous, indépendamment de l’âge, du sexe ou de l’ancienneté dans notre participation dans le groupe mondial. Tout le monde doit être identique, complètement égal, et ressenti comme une autre petite partie de notre âme collective.

En conséquence, nous construisons toutes les conditions individuelles.

De la Convention de Sotchi, Leçon n°1, le 09/06/14

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: