Contrôler la réalité au cours de notre vie

Laitman_709Question : Si le monde est la façon dont je le perçois dans mes attributs, que va-t-il lui arriver quand je mourrai ?

Réponse : Nous devons essayer de changer la réalité avant de mourir. Quand une personne meurt, elle est libérée de la perception de la réalité dans ses sens physiques.

Si elle n’a pas acquis la sensation d’une autre réalité à ce moment-là et n’a pas commencé à la percevoir selon son libre arbitre, elle n’a pas d’autre réalité. Par conséquent, elle doit retourner à ce monde, dans le même état, et elle obtient une autre chance d’atteindre le contrôle de sa réalité au cours de sa vie.

Selon la sagesse de la Kabbale, si une personne transcende la perception de la réalité à l’intérieur d’elle-même et essaie d’être à l’intérieur des autres, elle commence à voir le monde à travers eux et l’image qu’elle voit alors est appelée le monde supérieur. Cela parce qu’elle le voit dans les sens du don sans réserve et non de réception, à travers les yeux de l’amour, pas de la haine.

Commencez à monter au-dessus de votre corps selon la condition de « aime ton prochain comme toi-même » et vous verrez une réalité qui est externe à vous. Ce n’est pas le même monde que vous percevez à l’intérieur de vous à travers vos cinq sens corporels : la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher. Vous montez au-dessus d’eux et ressentez la réalité qui est extérieure à vous de la manière dont elle est en réalité, dans sa vraie forme.

Jusque-là, vous percevez chaque objet à l’intérieur de vous de la façon dont ils sont représentés par vos sensations et émotions, mais si vous vous élevez au-dessus de vous-mêmes, vous dépassez les limites de votre corps et percevez tout comme cela est. Cela signifie que vous ressentez le monde spirituel supérieur.

Du Programme de la Radio Israélienne 103FM du 08/02/15

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: