La Lumière venant des profondeurs du puits

laitman_424_02Comme il est écrit dans Le Livre du Zohar : Quand un Cohen se leva ci-dessous, il étendit ses mains, toutes les Sefirot sacrées au-dessus se sont éveillées et corrigées pour être bénies et recevoir la Lumière de la profondeur du puits de Bina qui descend constamment jusqu’à elles. Et les bénédictions ne cessent pas ; elles descendent et se transforment en sources pour tous les mondes.

Un Cohen (Prêtre) est la partie supérieure de la structure spirituelle appelée un Partsouf. Lorsqu’il se lève et étend ses mains, sa bénédiction descend d’en haut jusqu’à Malkhout. De cette façon, elle est éveillée ci-dessous, et ensuite toutes les caractéristiques de Malkhout montent de bas en haut avec le don sans réserve et l’amour. Elles montent vers les mondes supérieurs.

Toutes les Sefirot de Bina à Malkhout sont appelées un « puits ». Plus Malkhout est connectée à Bina, plus ce puits est vivant et ruisselant. Sinon, c’est juste un puits sans eau. Si le puits est rempli d’eau, mais qu’il est recouvert d’une pierre, cela signifie que vous devez remplir des conditions particulières pour l’ouvrir et y puiser de l’eau.

Dans la Torah, la rencontre des patriarches avec leurs futures épouses arrivait presque toujours à côté d’un puits. Si la femme acceptait l’eau des mains de l’homme, cela signifiait qu’elle était appropriée pour lui parce que l’eau est la connexion entre Malkhout et Bina. De cette façon, au moyen des eaux supérieure et inférieure, l’interaction mutuelle eut lieu entre eux.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 28/01/15

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed