Avec ou sans protection

laitman_232_06Tous les péchés dans notre travail spirituel sont dus à l’erreur humaine. Nous croyons que nous sommes déjà protégés et que nous nous sommes élevés au-dessus de notre égoïsme, mais en fait, lorsque nous révélons un nouveau niveau, nous chutons et nous ne pouvons rien faire.

Question :
Pourquoi une personne est-elle autorisée à faire des erreurs ?

Réponse :
Par exemple, j’ai de jeunes étudiants qui sont âgés d’environ 25 à 40 ans, des hommes normaux en bonne santé qui comprennent que rien ne vaut dans la vie excepté l’unité spirituelle. La Lumière vient et leur fournit une couche protectrice, un Massakh jusqu’à un certain niveau.

Mais si nous les plaçons dans un restaurant avec des rideaux en peluche, des Tsiganes et de la danse, ou dans un terrain de football avec des milliers de fans, nous ne savons pas où seraient leurs pensées un instant plus tard.

Ce se révèle être de l’arithmétique simple : dès que l’on nous donne de l’égoïsme supplémentaire, qui n’a pas de Massakh, une personne chute. C’est une loi physique !

Durant la leçon, les gens peuvent atteindre le niveau de pureté absolue. Ils sont protégés parce que tout est clos. La seule chose qui reste est l’amour et le don sans réserve parce que nous couvrons les amis avec notre Massakh commun. Ensuite, nous sortons ensemble pour célébrer notre ascension spirituelle dans un restaurant, et voilà. Ils chutent !

Ceci est le péché d’Adam. Tout d’abord, vous vous élevez au niveau du ciel (le Jardin d’Eden) où tout est merveilleux. Et puis, lorsque vous voulez tout soulever au niveau divin, vous voyez que rien ne fonctionne. Pour vous, le monde reste dans le restaurant.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 24/12/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed