Monthly Archives: août 2015

Sous l’ombre de l’égoïsme

Le Midrash Raba, « BeShalach » : Savez-vous quels géants nous y avons rencontrés ? Ils sont les descendants de la génération d’Enoch, et ils sont si grands que leurs têtes semblent atteindre le soleil. Toute personne qui les voit est terrifiée par la pensée que l’un puisse tomber à terre ! Écoutez ce qui est arrivé une fois, lorsque nous avons cherché un endroit ombragé pour nous reposer.

Les espions recherchent de l’ombre parce qu’ils ne veulent pas la Lumière vive directe, et ils ne peuvent pas la supporter. Ils ne peuvent exister que quand tout est fermé dans leur ego et l’opposition entre l’ego et la Lumière ne peut plus être vue. Les géants dont les têtes atteignent le soleil, ce qui signifie le niveau de Zeir Anpin et au-dessus du niveau de Arikh Anpin du monde d’Atsilout, sont des âmes qui se sont corrigées elles-mêmes.

Nous sommes entrés dans ce que nous pensions être une grotte, mais en fait c’était la pelure d’une grenade géante. Nous nous sommes reposés là un peu et puis une fille d’un géant est passée à côté de nous et a ramassé la pelure où nou étions, douze hommes assis dedans.

Le mot « grenade » (Rimon) provient du mot « Romemout » (Magnificence), qui se réfère à la hauteur dont la force supérieure peut les élever. Et la partie femelle Malkhout les élève au-dessus, vers le Créateur.

Elle ne s’est même pas rendu compte que nous étions là ! Elle a simplement jeté la pelure dans son jardin. Nous sommes comme des fourmis misérables par rapport à ces géants. En fait, nous avons une fois entendu comment un géant a parlé de nous : « Il y a ces créatures dans la vigne qui sont aussi petites que des sauterelles et qui ressemblent à des êtres humains. »

Cela signifie que pour Malkhout leur ascension n’est pas un fardeau. Ils ne peuvent lui donner aucun désir, aucun MAN, afin de l’obliger à les élever. Cette ascension se produit passivement.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 08/04/15

Vers le niveau suivant avec un minimum de pertes

Dr. Michael LaitmanQuestion : Je peux comprendre que l’égoïsme est la raison de la crise, mais je ne vois pas le rapport avec la façon dont nous pouvons monter à un certain degré en conséquence. Quels sont les signes selon lesquels nous devons monter à un nouveau niveau maintenant et ne pas continuer à progresser de façon linéaire ?

Réponse :
Vous pouvez faire ce que vous voulez : des règles différentes et en particulier celles sociales et économiques. Les politiciens font ce qu’ils croient être juste, et les économistes gèrent tout de la manière dont ils pensent que les choses devraient être, mais tout cela ne mène à rien.

Nous pouvons apprendre quelque chose uniquement si nous écoutons ceux qui comprennent le plan de notre évolution et son but, que d’autres ne peuvent pas voir parce que ce n’est pas dans notre ego, pas dans notre nature, pas dans notre pensée ni dans nos sentiments. Les gens qui le ressentent et l’atteignent doivent essayer de l’expliquer à tout le monde et le reste de l’humanité les suivra comme des petits enfants qui suivent ceux qui savent ce qui se passe. Il n’y a pas d’autres moyens. C’est comme un troupeau qui suit un seul berger qui amène le troupeau au puits ou à la maison. C’est la manière dont ce sera également dans ce cas.

Bien que très peu de gens comprennent la phase suivante, toute l’humanité doit les suivre afin d’être sauvée et atteindre le bon état avec des pertes minimales.

De KabTV, « La Dernière Génération » du 12/08/15

Où est mon vrai « moi » et non celui imaginaire ?

laitman_940Question : Si le Créateur contrôle à la fois mon cœur et mon esprit, alors comment puis-je choisir et changer de direction ?

Réponse :
Moi, je suis juste une partie du système, quelque chose qui est inclus dans le groupe, et avec l’aide de la connexion à lui, je suis en mesure de participer à la prière générale, MAN.

Il ne s’agit pas de mon corps ni de mes sentiments et pensées actuels. Tout cela n’est pas pris en considération du tout, ainsi ce monde est appelé « imaginaire ». Il est possible d’effacer complètement tout ce que nous ressentons car il n’y a rien de réel à propos de cela. Tout est fictif. Alors qu’est-ce qui me reste ? Le Reshimo (réminiscence) n’est pas moi non plus, car il vient aussi d’en haut. Seuls mes efforts pour être intégré dans le groupe sont pris en compte, dans le but de ramener le système à ce qu’il était au début. Et ceci est appelé MAN.

Question :
Lorsque je travaille dans le groupe, est-ce que des désirs d’un autre genre s’éveillent en moi ?

Réponse :
Bien sûr, il s’agit d’une autre sorte de désir. Mon désir d’être intégré dans le groupe et les efforts que je fais pour me connecter aux amis sont déjà mon effort pour atteindre le don sans réserve car lorsque je fais cela, je dois m’annuler.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale du 09/03/14

Qui nous dirige ?

Dr. Michael LaitmanQuestion : J’ai vécu des moments insolites dans la vie que je ne sais pas comment expliquer. Un exemple de cela est lorsque j’ai eu besoin de prendre une décision « Oui ou Non », et je sentais, savais ou voulais dire « Non » mais j’avais terriblement peur de dire cela.

Et soudain, pendant quelques instants, j’ai vu mon avenir si je disais « Oui » et j’ai vu et ressenti de la peur et une angoisse qui était beaucoup plus forte que la peur de dire « Non », alors j’ai dit : « Non ».

Il y avait plus de situations dans lesquelles je jouais dans une division apparente. La logique me disait une chose, tandis que le corps faisait autre chose et disait quelque chose d’autre, quelque chose que je n’aurais jamais dite ou faite. Tous ces événements ont changé ma vie de façon radicale.

Je soupçonne que cela arrive à tout le monde, mais ils ne font tout simplement pas attention à cela. Ma question est : Qu’est-ce que c’est ? D’où vient cette intervention qui semble extérieure à moi ?

Réponse :
Nous sommes constamment sous des influences extérieures, car il n’y a tout simplement rien d’autre. Plus précisément, cette influence est interne. Elle construit en nous une sensation de ce monde et de nous-mêmes. La sagesse de la Kabbale nous révèle les possibilités d’influencer cette source de sensations à propos de nous-mêmes et de notre monde, et pour nous de devenir les bâtisseurs du monde et de tout ce qui est ressenti en nous, qui est Olam Ein Sof (le Monde de l’Infini, ndt).

Une pyramide d’amour

laitman_528_04Question : Quel est le mécanisme du revirement de l’amour des amis en amour du Créateur ?

Réponse :
Vous devez subir une série d’états en avançant le long de ce chemin. L’état précédent ne disparaît pas dans la transition d’un état à un autre. Chaque fois le nouvel état est construit sur la base de l’intensification de l’état précédent. C’est comme cela dans la spiritualité, c’est comme si nous construisions une pyramide : plus on monte, plus nous devons élargir sa base en dessous.

Si la pyramide est basse, une base étroite est suffisante, mais si nous voulons atteindre de grandes hauteurs, nous devons construire une très grande base pour la pyramide.

Ceci est la raison pour laquelle nous adhérons en premier aux livres kabbalistiques et à leurs auteurs, ce qui s’appelle être en adhésion avec l’étude et l’enseignant. Cela donne à une personne la bonne direction.

Une fois qu’il y a une direction, son atteinte commence : à travers la connexion et l’adhésion à l’enseignant, nous atteignons une connexion et l’adhésion aux amis et nous construisons une société, un environnement. Lorsque nous réalisons la construction de la société, nous commençons à découvrir la nécessité pour le don sans réserve du Créateur dans ce cercle. Tout cela est décrit en détail dans les articles du Rabash, mais une personne ne le voit pas toujours. Une personne peut voir ce que disent les livres uniquement en fonction de son besoin pour cela.

De la préparation au cours quotidien de Kabbale, le 10/03/14

Le monde est un orchestre harmonieux

Dr. Michael LaitmanNous faisons tous partie d’un seul tout général et nous nous complétons réciproquement en raison des différences, des contrastes et des oppositions entre nous. Ce complément mutuel est obligé de souligner et d’exposer tous les rejets que nous ressentons intérieurement l’un envers l’autre.

C’est uniquement par la bonne connexion entre nous que nous pouvons trouver l’unité idéale qui permettra la révélation de toutes les différences et oppositions entre nous, et d’autre part, de l’ensemble absolu, harmonieux, et de la coopération mutuelle entre nous. Toutes les différences entre nous se connectent à travers notre amour mutuel, le don sans réserve mutuel, et l’entente mutuelle. Lorsque toutes les parties travaillent ensemble seulement pour le bien des autres, cela rend leur connexion possible.

Question :
Comment pouvons-nous atteindre cette réalisation ?

Réponse :
Cela résulte du grand désir que chacun de nous doit remplir avec la Lumière. Nous avons été à la recherche de ce remplissage, non seulement pendant de nombreuses années, mais aussi dans nos vies antérieures. Dans une certaine vie, nous nous arrêtons et nous commençons à creuser plus profondément la question de savoir comment je peux me remplir.

Si nous étions tous égaux, nous serions comme un seul, mais il ne peut pas y avoir plus d’une même chose. Nous pouvons faire beaucoup de tables identiques dans notre monde, mais il n’y a rien de tel dans le monde spirituel. Il n’y a pas d’uniformité à l’intérieur de nous, et nous le voyons dans les gens autour de nous. C’est grâce à nos différences qu’un tel orchestre mondiale existe. En attendant, ce n’est pas encore un orchestre, mais une cacophonie épouvantable. Mais si nous les réunissons sous la direction d’un chef d’orchestre expérimenté, il y aura un merveilleux orchestre, coordonné et harmonieux.

De KabTV, « Conversations avec Michael Laitman » du 05/08/15

La conquête spirituelle de la terre d’Israël

Dr. Michael LaitmanLorsque le peuple juif est entré en terre d’Israël, ils ont dû combattre en permanence leurs désirs égoïstes. La première chose à quoi nous devrions nous attendre est une très longue période de conquête de la terre, ce qui signifie le combat d’une guerre interne entre nous et en chacun de nous.

Une grande hostilité et la haine apparaissent entre nous qui est en opposition à notre désir de s’unir afin de recevoir la Lumière de Hokhma qui brille dans la terre d’Israël.

Si nous ne pouvons pas recevoir cette lumière, elle agira et nous affectera négativement en invoquant différents problèmes et la haine envers tout le monde, y compris nos amis et frères avec qui nous avions de bonnes relations simplement l’autre jour.

Dans le désert, au niveau de Bina, nous étions un tout. Soudain, nous avons commencé à tomber dans un abîme obscur et infini appelé la terre d’Israël. Vers quel endroit avons-nous été amenés ? Hier, nous nous sommes embrassés les uns les autres, assis autour du feu de joie, chantant des chansons ensemble, et tout allait bien, c’était agréable et calme. Et maintenant ?! Les femmes ont maudit et séduit les hommes, les retournant les uns contre les autres, et les enfants sont devenus si têtus ! Soudain, une nation commence une guerre contre nous et puis une autre ! Différents problèmes internes surviennent tout à coup !

Comment pouvons-nous faire la transition à partir d’un état normal paisible, tout en étant seulement en légère adhérence avec le Créateur, et sans savoir pourquoi, pour tout à coup vouloir surmonter toutes ces oppositions, car c’est le commandement du Créateur ? Nous voyons combien il nous est rendu difficile de commencer la transition vers l’état futur. On nous dit de se préparer, pour le moment vous allez commencer à découvrir les différences entre vous, et la vie semblera terrible ! Vous ne serez pas capable de vous unir ! Et en perdant l’unité entre vous, vous perdrez la connexion avec le Créateur ! En fait, vous avancez vers la bouche du serpent, celui dont vous vous êtes échappés lorsque vous avez fui l’Égypte.

Par conséquent, lorsque nous entrons en terre d’Israël, nous devons être préparés de sorte qu’aucune interruption ne nous arrête. Nous devons nous battre systématiquement, sachant qu’il n’y a aucun moyen de retour et que nous devons continuer d’avancer. Nous devons comprendre clairement cela afin que nous soyons en mesure de réussir.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 02/04/15

Écouter la voix de la nature

Dr. Michael LaitmanPour écouter la voix de la nature, une personne doit venir à nos leçons. Il n’y a rien à faire ! La sagesse de la Kabbale a attendu d’être découverte depuis tant de centaines d’années, précisément pour cela.

À compter d’aujourd’hui, la sagesse de la Kabbale a été révélée dans sa forme pratique et précise, tout le monde peut l’utiliser sous la bonne guidance. Seule sa réalisation reste, ce qui en soi est très simple. Il est possible de la décrire sur une page : la découverte de la simple Lumière Supérieure qui remplit le simple égoïsme.

Mais pour arriver à cette simplicité, nous devons lire, étudier, être désorienté et clarifier cette vérité pendant de nombreuses années. Ceci parce que les choses simples sont les plus compliquées car notre ego travaille contre elles. Nous devons corriger et modeler l’ego tout le temps de sorte qu’il soit possible de voir la vérité à travers lui. Dans le passé, cela a pris des années de travail difficile, mais à notre époque cela a été simplifié.

De KabTV, « Conversations avec Michaël Laitman » du 05/08/15

Où pouvons-nous trouver les réponses aux questions brûlantes ?

laitman_934Question : Les gens vous posent des questions sur différents problèmes sur Internet. Certains sont préoccupés par la question de l’autisme chez les enfants, d’autres craignent qu’une guerre puisse éclater, et d’autres à propos de la situation économique, etc. Est-ce que vous donnez des réponses concrètes à ces questions ou donnez-vous des réponses générales ?

Réponse :
Le fait est que l’humanité a été confrontée à toutes ces questions depuis des siècles. Si ces questions sont tellement ordinaires et concernent chacun de nous, pourquoi personne n’a-t-il trouvé une réponse à ces questions à ce jour ? Il en est ainsi parce qu’une personne doit trouver la réponse à ces questions à l’intérieur d’elle et il est impossible de donner à quelqu’un la réponse. Une personne doit changer elle-même afin de le faire !

Ce n’est pas réellement un gros problème car cela peut être résolu dans un cercle de discussion avec des gens qui le conduisent selon une certaine méthode, et ainsi nous pouvons voir comment nous pouvons changer le monde. Nous ressentirons que nous avons tout à coup un outil pour changer et corriger le monde et il donnera à chaque personne la réponse spécifique à n’importe quelle question qu’elle peut avoir.

D’après une interview sur RTN, New York, le 21/07/15

Ne vous arrêtez pas en cours de route vers le but

laitman_750_03La Torah, « Nombres », 13:17-22 : Moïse leur donna donc mission d’explorer le pays de Canaan, en leur disant : « Dirigez-vous de ce côté, vers le sud, et gravissez la montagne. Vous observerez l’aspect de ce pays et le peuple qui l’occupe, s’il est robuste ou faible, peu nombreux ou considérable ; quant au pays qu’il habite, s’il est bon ou mauvais ; comment sont les villes où il demeure, des villes ouvertes ou des places fortes ; quant au sol, s’il est gras ou maigre, s’il est boisé ou non. Tâchez aussi d’emporter quelques-uns des fruits du pays. » C’était alors la saison des premiers raisins. Et ils s’en allèrent explorer le pays, depuis le désert de Cîn jusqu’à Rehob, vers Hémath. Ils s’acheminèrent du côté du midi, et l’on parvint jusqu’à Hébron, où demeuraient Ahimân, Chêchaï et Talmaï, descendants d’Anak. Hébron avait été bâtie sept ans avant Tanis d’Égypte.

Ceci parle de très grandes forces qui agissent contre les enfants d’Israël. C’est aussi le lieu lui-même, Hébron, et le temps des premiers raisins, qui symbolisent le fruit de Hokhma et aussi Anak et ses trois enfants.

En général, tout opère contre la possibilité qu’une personne surmonte les obstacles ; elle n’a pas de forces pour cela. Cela nécessite ici une nouvelle force, la caractéristique du don sans réserve, qu’ils ne réussissent pas à atteindre dans le désert. Alors, comment pourraient-ils l’obtenir maintenant à la frontière ? Ce n’est pas compréhensible. Ainsi, ils reviennent et racontent tout ce qu’ils ont vu. De leur côté, il n’y avait pas de péchés ; la seule chose qu’ils disent est : « Avec ce que nous avons, nous ne pouvons pas contrôler l’ego qui se dresse devant nous. Nous ne savons pas quoi faire. Il n’y a pas de réponse. »

En principe, ils ont effectué leur mission correctement dans l’absolu ; ils ont découvert tout ce qu’il y a correctement. Et encore, ce n’était même pas leurs affaires. Le problème est simplement qu’ils ont tiré la mauvaise conclusion en ce qu’ils décident qu’il est interdit pour eux d’aller de l’avant. Nous ne devons pas arrêter. Nous devons chercher un autre chemin, rechercher le pouvoir de la foi au-dessus de la raison, faire quelque chose, mais ne pas abandonner au prochain niveau d’ascension.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 30/03/15

Page 1 des 41234