Ne corrigez pas, unissez-vous !

laitman_936Question : Vous dites que nous ne devons pas corriger quelqu’un dans le but de s’unir, qu’est-ce que cela signifie ? Nous avons assisté à de terribles atrocités commises par des meurtriers et des criminels récemment. Ne devons-nous pas corriger ces gens ?

Réponse :
Non, nous devrions seulement laisser ces gens comprendre qu’ils ont besoin de tout le monde, et chacun devrait rester comme il est et uniquement se connecter et s’unir. Si une personne déteste quelqu’un, elle doit surmonter le sentiment de haine et ne pas essayer de l’enlever ou de se débarrasser de lui en tuant autrui, car si elle le fait, elle ne se débarrasse pas de la haine, mais plutôt l’intensifie encore plus. Il est écrit : « L’amour couvre toutes les fautes. » Les fautes renvoient aux différences entre nous, qui restent mais que nous couvrons par l’amour.

Voyez comment fonctionne la nature : le moins et le plus se connectent ; les molécules se forment et leurs combinaisons donnent naissance à différentes créatures, des corps protéiques, etc. Toutes les différences, les oppositions et les contradictions entre elles restent, mais elles savent comment se connecter correctement afin de se compléter les unes les autres. C’est tout le secret.

Nous devons faire la même chose sur le plan humain, dans notre conscience, et ensuite notre vie sera merveilleuse. C’est en fait dans la connexion entre tous les hommes qui sont si différents les uns des autres que l’état supérieur se révèle. Nous allons découvrir le monde à venir, la vie selon l’âme et non pas selon notre corps physique, au-dessus de notre vie corporelle de protéines. C’est en fait par nos pensées, nos désirs et nos différents attributs que le seul corps appelé l’âme, qui est unique pour tous, se construit quand ils se complètent mutuellement afin de se connecter. Puis tout le monde commence à ressentir l’état supérieur, le monde supérieur.

Du Programme de la Radio Israélienne 103FM, le 02/08/15

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed