Ne vous arrêtez pas en cours de route vers le but

laitman_750_03La Torah, « Nombres », 13:17-22 : Moïse leur donna donc mission d’explorer le pays de Canaan, en leur disant : « Dirigez-vous de ce côté, vers le sud, et gravissez la montagne. Vous observerez l’aspect de ce pays et le peuple qui l’occupe, s’il est robuste ou faible, peu nombreux ou considérable ; quant au pays qu’il habite, s’il est bon ou mauvais ; comment sont les villes où il demeure, des villes ouvertes ou des places fortes ; quant au sol, s’il est gras ou maigre, s’il est boisé ou non. Tâchez aussi d’emporter quelques-uns des fruits du pays. » C’était alors la saison des premiers raisins. Et ils s’en allèrent explorer le pays, depuis le désert de Cîn jusqu’à Rehob, vers Hémath. Ils s’acheminèrent du côté du midi, et l’on parvint jusqu’à Hébron, où demeuraient Ahimân, Chêchaï et Talmaï, descendants d’Anak. Hébron avait été bâtie sept ans avant Tanis d’Égypte.

Ceci parle de très grandes forces qui agissent contre les enfants d’Israël. C’est aussi le lieu lui-même, Hébron, et le temps des premiers raisins, qui symbolisent le fruit de Hokhma et aussi Anak et ses trois enfants.

En général, tout opère contre la possibilité qu’une personne surmonte les obstacles ; elle n’a pas de forces pour cela. Cela nécessite ici une nouvelle force, la caractéristique du don sans réserve, qu’ils ne réussissent pas à atteindre dans le désert. Alors, comment pourraient-ils l’obtenir maintenant à la frontière ? Ce n’est pas compréhensible. Ainsi, ils reviennent et racontent tout ce qu’ils ont vu. De leur côté, il n’y avait pas de péchés ; la seule chose qu’ils disent est : « Avec ce que nous avons, nous ne pouvons pas contrôler l’ego qui se dresse devant nous. Nous ne savons pas quoi faire. Il n’y a pas de réponse. »

En principe, ils ont effectué leur mission correctement dans l’absolu ; ils ont découvert tout ce qu’il y a correctement. Et encore, ce n’était même pas leurs affaires. Le problème est simplement qu’ils ont tiré la mauvaise conclusion en ce qu’ils décident qu’il est interdit pour eux d’aller de l’avant. Nous ne devons pas arrêter. Nous devons chercher un autre chemin, rechercher le pouvoir de la foi au-dessus de la raison, faire quelque chose, mais ne pas abandonner au prochain niveau d’ascension.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 30/03/15

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: