Yom Kippour: se reposer d’un soir à l’autre

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Lévitique », 23:29-32 : « Aussi, toute personne qui ne se mortifiera pas en ce même jour, sera supprimée de son peuple ; et toute personne qui fera un travail quelconque en ce même jour, J’anéantirai cette personne-là du milieu de son peuple. Ne faites donc aucune sorte de travail : loi perpétuelle pour vos générations, dans toutes vos demeures. Ce jour est pour vous un chômage absolu, où vous mortifierez vos personnes ; dès le neuf du mois au soir, du soir jusqu’à l’autre, vous observerez votre chômage. »

Puisque le jour commence dans la soirée, la Torah nous ordonne d’observer Yom Kippour en se reposant d’un soir à l’autre. Si une personne se rapproche d’un état d’expiation et de pardon, le clarifie et le ressent correctement, elle refuse totalement de faire quelque chose ce jour-là parce que toutes ses actions proviendront de son ego fini. Une personne qui ne s’est pas encore décidée et essaie de faire quelque chose fait obstacle à son avancement et corrompt son âme.

Par conséquent, il est dit : « Aussi, toute personne qui ne se mortifiera pas en ce même jour [Yom Kippour], sera supprimée de son peuple », parce que le désir avec lequel une personne aurait pu commencer son ascension est parti et est caché d’elle. C’est seulement si elle effectue de nombreuses actions différentes qu’elle sera en mesure d’obtenir une autre chance de le ressentir et de le comprendre. Ces actions l’aident à retourner au même état, mais avec une clarification différente qui est plus profonde, plus correcte, et l’aident à traverser cet état correctement. Mais elle prolonge son chemin de cette façon.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 18/6/14

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: