Ne retardez pas l’avancement vers le but de la création !

laitman_238_02La Torah, « Lévitique », 24:10-24:16 : Il arriva que le fils d’une femme israélite, lequel avait pour père un Égyptien, était allé se mêler aux enfants d’Israël ; une querelle s’éleva dans le camp, entre ce fils d’une Israélite et un homme d’Israël. Le fils de la femme israélite proféra, en blasphémant, le Nom sacré ; on le conduisit devant Moïse. Le nom de sa mère était Chelomith, fille de Dibri, de la tribu de Dan. On le mit en lieu sûr, jusqu’à ce qu’une décision intervînt de la part du Seigneur.

Et le Seigneur parla ainsi à Moïse : « Qu’on emmène le blasphémateur hors du camp ; que tous ceux qui l’ont entendu imposent leurs mains sur sa tête, et que toute la communauté le lapide.

Parle aussi aux enfants d’Israël en ces termes : quiconque outrage son Dieu portera la peine de son crime. Pour celui qui blasphème nominativement le Seigneur, il doit être mis à mort, toute la communauté devra le lapider ; étranger comme indigène, s’il a blasphémé nominativement, il sera puni de mort. »

« Celui qui blasphème nominativement le Seigneur » est une personne qui retarde la progression vers l’objectif de la création, en se coupant et en se détachant de la Lumière Supérieure, qui est prête à la corriger, ainsi son ego ne peut plus être corrigé.

De ce fait, il « sera puni de mort », lequel est en train de perdre toute connexion avec la Lumière Supérieure, et n’avance plus. Dans l’avenir, cela nécessitera un cycle de vie pour revenir à cet état et retrouver la possibilité de l’élévation et de la correction.

Question :
Qu’est-ce que « Il arriva que le fils d’une femme israélite, lequel avait pour père un Égyptien, était allé se mêler aux enfants d’Israël » veut dire ?

Réponse :
Grâce à une correction précise et nette, nous commençons à découvrir des défauts chez les gens, qui n’avaient pas été remarqués auparavant. Maintenant donc, il est nécessaire de les corriger.

En d’autres termes, la lapidation et autres méthodes pour donner la mort symbolisent la mort du désir égoïste à l’intérieur d’une personne, qui doit en quelque sorte être annulé, puis à nouveau elle commence à le corriger.

De KabTV, « Les Secrets du livre Éternel » du 18/06/15

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: