L’offrande de l’encens

Laitman_509La Torah, « Nombres », 16:4-7 : Moïse, en les entendant, se jeta sur sa face ; puis il parla à Coré et à toute sa faction, en ces termes : « Demain, le Seigneur fera savoir qui est digne de Lui, qui est le saint qu’Il admet auprès de Lui ; celui qu’Il aura élu, Il le laissera approcher de Lui.

Faites ceci : munissez-vous d’encensoirs, toi Coré, et tout ton parti ; mettez-y du feu et remplissez-les de parfum, devant le Seigneur, demain : or, l’homme que distinguera le Seigneur, c’est celui-là qui est saint. Assez donc, enfants de Lévi ! »

L’encens est la Lumière Réfléchie, un récipient (des désirs corrigés), que tout le monde peut offrir comme l’état corrigé dans la bonne forme de l’âme. Une personne l’offre pour contacter le Créateur, la force supérieure de l’amour et du don sans réserve, et pour vérifier si elle est connectée à Lui, en Lui ressemblant et dans une équivalence de forme.

C’est le don sans réserve, élevant le désir, élevant MAN. Un tel attribut à l’intérieur de nous peut venir au contact du Créateur, mais en même temps, nous devons renoncer à toutes les exigences et les demandes égoïstes et nous concentrer totalement sur ce qui est appelé l’encens.

L’encens représente un état dans lequel il ne reste rien des plantes séchées par exemple, à l’exception de l’odeur. Cela signifie qu’il ne reste rien d’une personne, et que tout s’élève vers le Créateur.

Lorsque quelqu’un l’offre de lui-même, il détermine son destin s’il agit correctement. Mais s’il ne le fait pas, son niveau actuel meurt et à la place le prochain niveau est nécessaire. Ainsi, ce qui est appelé « et le bâton d’Aaron fleurira » pourra se produire.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 20/05/15

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed