Un modèle de désirs

Dr. Michael LaitmanDeux cent cinquante hommes ont vu comment la boule de feu qui est devenue le corps enflammé de Coré, a roulé vers l’abîme et a disparu dans les profondeurs de la terre.

Dès que tous les pécheurs et ce qui leur appartient ont été avalés dans l’abîme, les deux extrémités de l’abîme se refermèrent immédiatement. La surface de la terre est devenue lisse, comme avant, sans aucune fissure (Midrash Raba).

Sur le chemin spirituel, la Lumière Supérieure nous donne sans réserve, et chaque fois que nous avançons, nous découvrons qu’une partie de nos désirs sont opposés. Au départ, cela nous semblait comme s’ils étaient tous semblables à la Lumière.

Puis la Lumière Supérieure continue de nous influencer, et à nouveau nous faisons quelques clarifications, en échantillonnant et en évoluant avec de meilleurs désirs. Et soudain, à l’intérieur de la Lumière, encore une fois il se révèle que certains d’entre eux ne sont pas prêts pour la connexion ; ils sont opposés à cela.

Tout dépend de l’intensité de la Lumière. Par exemple : devant nous se dresse une table propre, mais si nous apportons une grande lampe de poche et la faisons briller sur la table, peut-être qu’avec l’aide de quelques rayons spéciaux de lumière, nous verrions qu’il y a beaucoup de saleté et de débris sur elle qui ne sont pas visibles à l’œil nu.

Autrement dit, chaque fois que nous nous élevons, nous voyons que ce qui auparavant nous semblait adapté pour une utilisation dans nos qualités intérieures se révèle maintenant comme un ennemi, comme l’égoïsme. Ce tri a lieu dans chaque degré.

La Torah parle de la séquence de la détection des désirs égoïstes, d’un modèle constant de la façon dont les désirs passent par la correction et sont maintenant identifiés comme opposés : certains d’entre eux sont mis à mort, d’autres vont de l’avant.

Dans le degré suivant, cela se produit à nouveau, et ça continue comme ça jusqu’à ce qu’il reste uniquement ce qui est appelé le « cœur de pierre » (Lev HaEven), qui est corrigé seulement au plus haut degré.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 20/05/15

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: