Traverser Edom

laitman_747_03La Torah, « Nombres », 20:14, 20:17-18, 20:21 : Moïse envoya, de Kadêch, des députés au roi d’Edom : « Ainsi parle ton frère Israël : tu connais toutes les tribulations que nous avons éprouvées.

Permets-nous de traverser ton pays ! Nous ne passerons pas par tes champs ni par tes vignes, et nous ne boirons point de l’eau des citernes ; nous suivrons la route royale, sans nous en écarter à droite ou à gauche, jusqu’à ce que nous ayons passé ta frontière. »

Edom lui répondit : « Tu ne traverseras point mon pays, car je me porterais en armes à ta rencontre. »

Edom ayant donc refusé à Israël la permission de traverser son territoire, Israël prit une autre direction.

Edom est une propriété de l’égoïsme rigide. « Israël traversant » signifie la connexion avec lui.

Les Collines d’Edom sont situées dans le territoire de la Jordanie moderne et peuvent être facilement vues depuis Israël. Elles représentent un passage vers la terre d’Israël qui ne peut pas être atteinte d’une autre manière.

Pendant quarante ans, le peuple d’Israël a acquis les propriétés de Bina dans le désert. Leur errance sans fin dans le désert traite des combinaisons spirituelles de Malkhout et Bina qui montrent comment se préparer pour entrer en terre d’Israël (Malkhout) et la maîtriser avec la propriété du don sans réserve nouvellement acquise.

Juste après que cela se soit produit, les Juifs peuvent entrer dans la terre promise. Mais ce n’est pas encore la terre d’Israël car elle est sous l’autorité des sept nations. Cela arrive lorsque la conquête réelle commence, en traitant la terre avec l’aide des propriétés de Bina.

Cela explique pourquoi la traversée d’Edom est en fait une transition de Malkhout à Bina. Mais il ne leur est pas permis de le faire parce que c’est la dernière propriété égoïste avant d’entrer en terre d’Israël qui doit être surmontée avec force. Sept nations égoïstes attendent les Juifs en terre d’Israël, sept énormes forces impures : Hessed, Guevoura, Tifferet, Netzach, Hod, Yessod et Malkhout. Elles doivent également être conquises et corrigées.

Voilà pourquoi le roi d’Edom les rejette afin qu’ils deviennent prêts pour le dernier voyage, qu’ils s’unissent et reconnaissent que sans le Créateur, ils ne survivront pas. Le passage est sur la conquête d’eux-mêmes, leur victoire sur l’égoïsme.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 24/06/15

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: