La vie de l’âme

laitman_603Question : Qu’advient-il si un kabbaliste acquiert une âme et commence à travailler sur la correction de ses désirs, mais que son corps physique meurt à un moment donné ?

Réponse : Tout arrive pour une raison ; tout se passe selon le système dans lequel rien n’est accidentel. Tout se passe à un moment donné selon le plan général préétabli qui comprend toutes les âmes, tous les corps, tout le temps, tout le système de correction selon lequel le corps d’une certaine personne meurt.

Question : Est-ce qu’il continue sa correction d’où il s’est arrêté ou doit-il tout recommencer depuis le début ?

Réponse : Sa correction est déjà incluse dans le système général et de ce fait elle continue, pas à partir du moment où il s’est arrêté ; il ne démarre pas tout depuis le début, mais à partir du niveau suivant, qui est certainement supérieur au niveau précédent. Le système continue son mouvement et il est inclus en lui.

Question : Mais l’âme a encore besoin d’un corps physique, ou est-il possible de vous corriger vous-même, sans le monde corporel ?

Réponse : Il y a des cas où l’âme doit être intentionnellement revêtue d’un corps à la fois pour son propre intérêt, mais surtout pour le bien des autres. Ces gens viennent dans notre monde non pas parce qu’ils en ont besoin, mais parce que d’autres ont besoin d’eux. Dans l’ensemble, l’âme s’élève d’un niveau à l’autre dans le monde à venir, pas dans le corps matériel.

De la leçon de Kabbale en russe, le 01/11/15

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed