La vie est une intégration de deux forces

laitman_207Dans l’avancement spirituel, de grands obstacles sont placés devant une personne : toutes les grandes forces égoïstes qui dans la Torah sont appelées Balak, Balaam, etc., continuent de croître. En les surmontant, une personne s’élève et commence à comprendre la structure de la direction du monde.

C’est précisément à travers les contradictions et les problèmes auxquels elle est confrontée et par leur résolution progressive qu’une personne devient sage et forte dans l’intellect, le désir et la compréhension, et de cette façon elle peut prendre sur elle les rênes de la direction du système de la création.

Sur le chemin vers le sommet, les forces égoïstes repoussent une personne loin de la mission de plus en plus fortement. D’abord, elle corrige les désirs du monde de Briya, puis ceux du monde de Yetsira et puis ceux du monde d’Assiya, puis elle les élèvent peu à peu au niveau de Atsilout. Le processus de correction se fait à partir des problèmes les plus faciles jusqu’aux plus difficiles parce que la correction des problèmes les plus faciles l’aide à comprendre, à découvrir et à corriger les problèmes qui sont plus difficiles.

Avec l’aide de deux forces opposées, une personne commence à manipuler ses propriétés, puis se construit elle-même entre deux systèmes (les lignes droite et gauche) grâce à la bonne connexion entre eux, comme dans une équation électrique de plus et de moins, ou de condensateur et de solénoïde. Après tout, tout dans la nature est construit selon l’intégration correcte de deux forces.

La vie se trouve toujours entre des caractéristiques opposées et la coopération mutuelle et correcte entre elles. Ainsi, la sagesse de la Kabbale repose sur ce principe, en les assortissant correctement et en existant entre elles. C’est seulement de cette façon qu’une personne peut découvrir le Créateur, le système, la force, qui est au-dessus de ces deux forces.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 08/07/15

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed