Monthly Archives: mai 2016

Grand ou défectueux ?

Laitman_137Question : Est-ce que le fait d’être équivalent dans la forme avec le Créateur rend une personne grande aux yeux des amis, ou aux yeux du Créateur ? Si nous devons atteindre cela dans notre corps physique, il est difficile pour une personne d’éviter le sentiment de supériorité, car c’est notre nature.

Réponse : Non, lorsque nous commençons à ressembler au Créateur, à atteindre une équivalence de forme avec Lui, notre désir d’être supérieur à tout le monde, aux yeux de nos amis ou aux yeux de l’humanité, disparaît. Au contraire, l’attribut de l’amour, du don sans réserve, et la modestie apparaissent en nous et je dirais même l’humilité, parce que nous commençons à atteindre à quel point nous sommes laids et défectueux avant que nous ressemblions au Créateur. En d’autres termes, nous n’avons pas de quoi être fiers, rien du tout. L’homme est la créature la plus corrompue au monde. Si nous regardons l’humanité et ce que nous faisons dans le monde, nous verrons qu’il n’y a rien dont nous pouvons être fiers.

Lorsque nous ressemblons progressivement au Créateur, une personne perd totalement le désir d’être fière de quoi que ce soit, surtout si elle commence non seulement à atteindre qui elle est à l’égard du Créateur, mais aussi à ressentir qu’elle est la plus humble de toute l’humanité, bien qu’en fait, elle soit plus sublime que les autres dans ses attributs. Le fait est que l’humanité ne ressent pas qu’elle est corrompue ou qu’elle a besoin de corrections tandis qu’un kabbaliste ressent cela. Ainsi, à l’égard de toutes les personnes dans notre monde, il ressent qu’il est défectueux.

Question : Si l’acquisition des attributs du Créateur nous fait sentir défectueux, pourquoi devrions-nous aspirer à cela ?

Réponse : Une personne avance vraiment vers le but selon son sentiment d’être défectueux, mais en même temps, elle reçoit des attributs sublimes puisque chaque personne qui étudie une certaine science et qui comprend qu’elle ne sait pas quelque chose acquiert cette connaissance par la sensation de ne pas savoir.

De la leçon de Kabbale en russe, le 13/03/16

Combien d’années faut-il pour devenir un kabbaliste ?

Laitman_001_01Question : Il faut un certain nombre d’années pour comprendre un certain domaine de la science dans notre monde. Étant donné que la sagesse de la Kabbale est une science, combien de temps faut-il pour atteindre la bonne perception de la réalité ?

Réponse : Il faut environ vingt ans d’étude sérieuse pour devenir un vrai scientifique kabbalistique. Cela peut prendre moins de temps, mais je ne veux pas que les gens aient de faux espoirs ou de fausses illusions.

Le but n’est pas de remplir les auditoriums sans raison et de déranger les gens qui sont occupés. Si quelqu’un le veut vraiment, il doit approcher la sagesse de la Kabbale comme une science car après tout, une personne n’étudie pas une science dans le but d’écrire une thèse, de recevoir une médaille, ou de se vanter de son doctorat.

Question : Étudier pour un diplôme universitaire prend cinq ans, puis encore cinq ans pour rédiger une thèse, et encore cinq ans pour le doctorat. Ensuite, il y a une chance qu’une personne puisse recevoir un prix Nobel.

Réponse : Les scientifiques ordinaires sont encouragés par la société, mais l’étude de la sagesse de la Kabbale est différente. Une personne qui consacre vingt années de sa vie, ou même toute sa vie, à l’étude de la sagesse de la Kabbale saura au moins pour quoi elle vit.

De la leçon de Kabbale en russe, le 28/02/16

Allez prendre possession du pays

laitman_747_03La Torah, Deutéronome, 1:7-8 : Partez, poursuivez votre marche, dirigez-vous vers les monts amorréens et les contrées voisines, vers la plaine, la montagne, la vallée, la région méridionale, les côtes de la mer, le pays des Cananéens et le Liban, jusqu’au grand fleuve, le fleuve Euphrate.

Voyez, je vous livre ce pays ! Allez prendre possession du pays que le Seigneur a juré à vos pères, Abraham, Isaac et Jacob, de donner à eux et à leur postérité après eux. »

Le degré de Moïse qui prépare une personne pour l’entrée dans le monde supérieur s’est lui-même épuisé, de ce fait le Créateur dit : « Maintenant, en face de vous est un désir que vous devez sanctifier, élever vers l’amour et la connexion mutuelle entre tous. » Cela comprend la terre d’Israël elle-même, la terre derrière la Jordanie, le Liban, la Syrie, jusqu’à Babylone, et jusqu’au fleuve Euphrate.

Ces soi-disant « terres » ne sont pas liées à notre monde. Dans le monde spirituel, elles signifient les désirs qui sont nécessaires pour se corriger et s’élever au niveau de l’unité absolue. C’est la raison pour laquelle elles appartiennent toutes à la terre d’Israël, ce qui signifie qu’elles sont dirigées directement vers le Créateur.

Cela ne s’applique pas au reste des terres du monde, par conséquent tous les autres désirs humains ne vont pas encore vers la correction.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 30/12/15

Unir les douze tribus

laitman_933Question : Pourquoi continuez-vous de parler de l’unité du peuple juif ? Après tout, les douze tribus qui vivaient dans le passé ne se mélangeaient pas l’une avec l’autre. Où était l’unité alors ?

Réponse : Cela n’a pas d’importance. Les douze tribus ne se mélangeaient pas parce que ce fut la façon dont elles se sont unies, malgré la division entre elles.

L’unité ne peut être qu’au-dessus de la division interne ! Un moins ne peut exister sans un plus, et un plus ne peut pas exister sans un moins !

Par conséquent, bien qu’il ait été interdit aux membres des douze tribus de se mélanger, ils étaient dans un état d’équilibre absolu. Cela signifie qu’ils devaient coopérer mutuellement de manière correcte et créer ainsi un système équilibré.

Après tout, les gens ne sont pas nivelés mais se complètent mutuellement car tout le monde conserve sa propre individualité.

Du Webinar, le 08/05/16

La mission de la sagesse de la Kabbale

laitman_933Question : Quelle est la mission de la sagesse de la Kabbale de nos jours ?

Réponse : Elle est de reconstruire le monde afin de faire de notre monde le monde supérieur, de changer son système d’exploitation, comme le changement du capitalisme égoïste en communisme altruiste.

Mais puisque toutes nos sensations et nos pensées (notre esprit et notre cœur) travaillent depuis la naissance selon un programme égoïste, qui se reprogramme en actions, en sensations et en pensées altruistes, nous commençons à découvrir un monde complètement différent et nous pouvons voir ce qui était auparavant invisible.

Selon la Kabbale, au 21ème siècle, l’humanité doit commencer le processus de reprogrammation et doit répandre la sagesse de la Kabbale aux gens afin qu’ils soient en mesure de comprendre ce qui leur arrive et comment faciliter les changements qu’ils subissent.

Pourquoi le Créateur se vante de la création du mal ?

laitman_565_01Question : Pourquoi le Créateur « dit » : « J’ai créé le mauvais penchant » (Kiddoushin 30b), et se vante qu’Il a créé le mauvais penchant ?

Réponse : Parce que si le mauvais penchant égoïste qui est complètement détaché du monde spirituel n’existait pas, alors nous aussi et toute la création qui est à l’opposé du Créateur n’existeraient pas.

Si la création s’élève au niveau du Créateur, alors elle aura une certaine valeur supplémentaire. Sa nature est liée au fait d’être à l’opposé de la nature supérieure, sinon elle ne serait pas indépendante.

La descente des mondes de haut en bas, la brisure de l’âme, l’attitude de notre existence dans ce monde, et tout ce que nous expérimentons a été fait par le Créateur afin que nous ressentions au moins un peu ce qu’est le mal qui existe à l’intérieur de nous et que le Créateur a créé.

Nous pouvons accéder à ce mal progressivement, et par sa transformation en bien, nous gravissons les 125 niveaux spirituels.

De la leçon de Kabbale en russe, le 21/02/16

Le réseau de bonnes relations

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Nombres », 35:33 : « De la sorte, vous ne souillerez point le pays où vous demeurez. Car le sang est une souillure pour la terre ; et la terre où le sang a coulé ne peut être lavée de cette souillure que par le sang de celui qui l’a répandu. »

La terre est la connexion entre nous à travers laquelle l’eau coule, la Lumière de Hassadim. Nous devons nécessairement interagir de telle sorte qu’entre nous, seules de bonnes attitudes couleront l’un à l’égard de l’autre.

La Torah, « Nombres », 35:34 : « Ne déshonorez point le pays où vous habiterez, dans lequel Je résiderai ; car moi-même, le Seigneur, Je réside au milieu des enfants d’Israël. »

Dans le réseau de connexions entre les âmes se trouve le Créateur. Nous devons construire le réseau d’une puissance telle que nous commencerons à Le ressentir. La puissance avec laquelle nous commençons à ressentir le Créateur est appelée un degré spirituel. Au total, il y a 125 degrés dans la formation croissante de la connexion entre nous, et en cela la sensation du Créateur augmente.

Il se trouve que nous sommes appelés les enfants d’Israël uniquement si nous construisons ce réseau. Sinon, nous ne sommes personne. Car si nous existons séparément, nous sommes des animaux et pire encore parce que les animaux instinctivement sont correctement connectés les uns avec les autres et nous ne le sommes pas.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 16/12/15

Y a-t-il un lien entre le spirituel et le corporel ?

laitman_758Question : Y a-t-il un quelconque lien entre le monde spirituel et le monde corporel, entre le corps et l’âme ?

Réponse : Il n’y a pas de connexion, à moins peut-être lorsque nous sommes inquiets ou persécutés. Alors, certains changements ont lieu sous la pression et la tension, mais rien de plus que cela. Notre corps est un animal et il n’y a rien de spirituel à ce sujet. Aujourd’hui, nous pouvons facilement remplacer tous ses organes. Et comme pour l’âme, s’il y a une âme, elle reste, et s’il n’y a pas d’âme, rien ne change.

Question : Quelle est la fonction du cerveau ? Est-il à nous ou devons-nous lui appartenir ?

Réponse : Le cerveau est comme un modem qui nous relie à l’esprit supérieur à son niveau de base, ce qui signifie une connexion minimale. En fait il n’y a rien dans le cerveau à part la matière grise.

Question : Mais après tout, nous disons, un homme sage, le joyau de la nature…

Réponse : Ils avaient l’habitude de dire cela dans le passé, mais je n’entends plus ces expressions aujourd’hui. Nous avons déjà honte de nous-mêmes. Il y a cinquante ans, nous croyions encore que nous allions nous développer d’une sage manière et atteindre de grandes réalisations, mais maintenant tout s’est effondré.

De la leçon de Kabbale en russe, le 21/02/16

Au niveau de la pensée

Dr. Michael LaitmanLa Torah, « Devarim« , 01:03 : « Or, ce fut dans la quarantième année, le onzième mois, le premier jour du mois, que Moïse redit aux enfants d’Israël tout ce que le Seigneur lui avait ordonné à leur égard. »

Question : Comment l’ensemble d’Israël entend Moïse ?

Réponse : Si des milliards de personnes s’unissent entre elles et qu’une propriété partagée de mutualité émerge en elles, elles ressentent les unes les autres comme si elles se trouvaient dans un seul emplacement physique, à savoir, elles ont tellement fusionné qu’il n’y a pas de distance, pas de transitions entre elles. Dans ce cas, il est possible de s’adresser à l’ensemble des sept milliards de personnes de la population mondiale.

Que veut dire  » s’adresser » ? Vous fusionnez avec eux et tout ce qui est en vous passe en eux en pensée.

Question : Même sans un mot?

Réponse : Bien sûr ! Nous parlons du travail spirituel intérieur et non d’actions physiques ou des attributs de notre monde.

De KabTV, « Les Secrets du Livre Éternel » du 30/12/15

Le secret du plaisir spirituel

Dr. Michael LaitmanQuestion : Pourquoi parlez-vous si peu du plaisir d’atteindre le monde spirituel ?

Réponse : Je voudrais parler du plaisir, mais malheureusement, il est impossible de le transmettre par des mots.

Les kabbalistes écrivent que si l’on additionne tous les plaisirs de notre monde que l’humanité ait jamais connus, connaît ou connaîtra en tout temps, ce sera seulement une petite étincelle par rapport à la Lumière supérieure des milliards de fois plus grande au plus bas niveau spirituel.

Je ne les ai pas crus, mais lorsque j’ai vérifié, j’ai été convaincu, et je vous souhaite la même chose.

Commentaire : On peut imaginer seulement comment une personne devrait se préparer pour résister aux plaisirs de toute l’histoire humaine !

Réponse : Lorsqu’une personne travaille avec l’intention de donner sans réserve et non avec l’intention de recevoir, elle peut faire passer tous les plaisirs du monde à travers elle et ne pas recevoir un « choc électrique » parce qu’elle devient un conducteur et non un récepteur.

Elle est comme un tuyau qui fait tout passer à travers elle pour les autres, ainsi elle ne jouit pas de la Lumière elle-même, mais de son dérivé en remplissant les autres. C’est tout le secret.

De la leçon de Kabbale en russe, le 28/02/16

Page 1 des 41234