Grand ou défectueux ?

Laitman_137Question : Est-ce que le fait d’être équivalent dans la forme avec le Créateur rend une personne grande aux yeux des amis, ou aux yeux du Créateur ? Si nous devons atteindre cela dans notre corps physique, il est difficile pour une personne d’éviter le sentiment de supériorité, car c’est notre nature.

Réponse : Non, lorsque nous commençons à ressembler au Créateur, à atteindre une équivalence de forme avec Lui, notre désir d’être supérieur à tout le monde, aux yeux de nos amis ou aux yeux de l’humanité, disparaît. Au contraire, l’attribut de l’amour, du don sans réserve, et la modestie apparaissent en nous et je dirais même l’humilité, parce que nous commençons à atteindre à quel point nous sommes laids et défectueux avant que nous ressemblions au Créateur. En d’autres termes, nous n’avons pas de quoi être fiers, rien du tout. L’homme est la créature la plus corrompue au monde. Si nous regardons l’humanité et ce que nous faisons dans le monde, nous verrons qu’il n’y a rien dont nous pouvons être fiers.

Lorsque nous ressemblons progressivement au Créateur, une personne perd totalement le désir d’être fière de quoi que ce soit, surtout si elle commence non seulement à atteindre qui elle est à l’égard du Créateur, mais aussi à ressentir qu’elle est la plus humble de toute l’humanité, bien qu’en fait, elle soit plus sublime que les autres dans ses attributs. Le fait est que l’humanité ne ressent pas qu’elle est corrompue ou qu’elle a besoin de corrections tandis qu’un kabbaliste ressent cela. Ainsi, à l’égard de toutes les personnes dans notre monde, il ressent qu’il est défectueux.

Question : Si l’acquisition des attributs du Créateur nous fait sentir défectueux, pourquoi devrions-nous aspirer à cela ?

Réponse : Une personne avance vraiment vers le but selon son sentiment d’être défectueux, mais en même temps, elle reçoit des attributs sublimes puisque chaque personne qui étudie une certaine science et qui comprend qu’elle ne sait pas quelque chose acquiert cette connaissance par la sensation de ne pas savoir.

De la leçon de Kabbale en russe, le 13/03/16

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed