La journée internationale pour la protection des enfants

laitman_570Commentaire : Le 1er juin fut la journée internationale pour la protection des enfants.

Réponse : Comment se peut-il qu’il y ait une journée pour la protection des enfants ?! Les enfants du monde entier sont les membres de la société les moins protégés !

Si nous nous soucions réellement des enfants, ils ne deviendraient pas des adultes aussi méchants. Un enfant qui ne ressent pas que l’on se soucie de lui devient en grandissant une personne barbare et rigide qui veut évacuer tout ce qu’il n’a pas reçu durant son enfance.

Question : En quoi consiste selon vous le fait de s’occuper d’un enfant ?

Réponse : C’est avant tout l’éduquer. Il a besoin de chaleur et d’attention.

Comment les parents peuvent-ils aujourd’hui donner quelque chose à leurs enfants s’ils travaillent toute la journée et n’ont que le temps d’aller les chercher dans les diverses institutions où ils sont placés, de les mettre au lit et de les ramener le matin suivant ? Nous disons qu’un enfant est censé grandir en famille, mais en fait il passe la journée entière à la « maison des enfants ».

Telle est la situation à laquelle nous sommes arrivés ! Une mère doit s’engager à élever un enfant et alors nous n’aurons pas de problème.

Question : Que signifie qu’une mère élève son enfant ?

Réponse :
Cela signifie qu’une mère se rend dans la même institution éducative que son enfant, dans laquelle il y a une classe pour les enfants et une pour les mères. Là, les mères apprennent comment élever leurs enfants, comment être reliées entre elles et comment renforcer la famille. C’est ainsi que l’on élève et éduque les mères et les enfants.

Les pères devraient aussi recevoir des formations obligatoires d’une ou deux heures, sur leur lieu de travail, concernant la façon d’élever un enfant et de se comporter correctement au sein de la famille. Alors tous se comprendront les uns les autres à la maison.

Nous sommes en constant développement, c’est pourquoi ce type d’éducation nous est vital ! Les animaux n’ont pas besoin de ce type d’éducation, mais même chez les animaux, la mère est constamment auprès de ses petits et ne laisse personne d’autre prendre soin d’eux tant qu’ils n’ont pas grandi.

Commentaire : Cela signifie que nous devons construire des liens de plus en plus forts dans la famille, à la manière d’une petite cellule dans un grand corps.

Réponse : Il est vital que nous changions le monde pour le bien des enfants, de sorte qu’ils deviennent de bons parents. Tel est notre rôle.

Extrait de KabTV, « L’actualité avec Michaël Laitman » du 11/06/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: