Monthly Archives: août 2016

Le rituel du veau d’or

Dr. Michael LaitmanQuestion : Que dit la sagesse de la Kabbale à propos du rituel du veau d’or, une expression qui désigne aujourd’hui l’adoration des objets matériels et de l’argent ?

Réponse : Le veau d’or symbolise l’immense désir égoïste avec lequel les enfants d’Israël sont sortis d’Égypte, se sont élevés au-dessus temporairement, jusqu’à ce qu’ils tombent tout à coup à l’intérieur de lui et ont commencé à construire le veau d’or depuis leurs désirs de richesse et d’utiliser les autres.

En d’autres termes, le veau d’or symbolise le désir mutuel pour un développement bourgeois que l’humanité considère comme un objectif, comme un substitut à la Dévotion.

Plus nous avançons vers l’attribut de l’amour et de l’unité, plus le danger de tomber dans le désir du veau d’or est grand, à chaque étape du chemin.

Par conséquent, il existe une méthode d’unité intégrale selon la sagesse de la Kabbale qui nous permet de nous élever au-dessus de ce désir grandissant, car c’est ainsi que nous nous développons.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/04/2016

D’où vient l’opposition à la sagesse de la Kabbale ?

laitman_566_02Question : Ma petite fille refuse même de goûter certains aliments parce que soit disant ils ne sont pas bons, même si elle ne les a jamais goûtés. Quelle est la raison de ce genre de comportement naturel ?

Je crois que beaucoup de gens ressentent la même chose à propos de la sagesse de la Kabbale, se sentant repoussés par elle bien qu’ils ne comprennent pas vraiment ce qu’elle est. La compréhension de ce phénomène pourrait nous aider à diffuser la sagesse de la Kabbale dans le monde.

Réponse : Si nous ne savons pas ce qu’une chose possède comme goût, nous n’en voulons pas. Mais une fois que nous la goûtons, nous commençons à aspirer à elle selon le Reshimo, l’impression qui reste.

L’opposition à la sagesse de la Kabbale provient du manque d’un Reshimo (enregistrement spirituel), mais surtout parce que la sagesse de la Kabbale est opposée à notre nature, et cela concerne la correction de l’ego, qui est en fait toute notre essence. Par conséquent, seule une personne chez qui le Reshimo est révélé, l’impression d’un état spirituel antérieur, viendra étudier et mettre en pratique la sagesse de la Kabbale.

Pourquoi l’âme générale a-t-elle été brisée ?

Laitman_115_06Question : Vous avez dit dans votre publication qu’« Il n’y a pas de vie sans solidarité », que dans le passé nous étions un seul corps spirituel et puis ce corps fut brisé. Le corps spirituel est-il temporaire comme notre corps physique ? Et devons-nous nous connecter afin de vivre ou de renaître dans un nouveau corps spirituel ?

Réponse : La brisure du corps, ce qui signifie le désir et non le corps physique, était nécessaire pour que nous puissions reconnecter ses parties, atteindre un désir de donner sans réserve en opposition avec le désir de recevoir, et atteindre l’amour en opposition avec le désir de rejeter les autres. Dans ce programme, nous acquérons la sensation parfaite d’éternité et de plénitude.

Le temps : un concept vague

Laitman_715Question : Pourquoi le temps semble-t-il passer très lentement quand l’on fait quelque chose qui ne nous plait, mais si on fait quelque chose qu’on aime, le temps semble passer à toute vitesse ? Qu’est-ce que le temps pour un kabbaliste ?

Réponse : Le temps pour un kabbaliste est le nombre de changements qu’il vit à n’importe quel moment, et de ce fait s’il passe par plusieurs états en une seconde, cette seconde est ressentie comme un certain nombre de secondes, et s’il se trouve dans le même état pendant une heure, l’heure est ressentie comme une seconde.

Autrement dit, le temps est élastique, susceptible de traîner en longueur et de s’étirer. Cela dépend de la façon dont nous le remplissons, du nombre d’états que nous subissons dans n’importe quelle unité de temps.

Extrait de la leçon Kabbale en russe, le 17/04/2016

La peur existe-t-elle dans la spiritualité ?

Laitman_109Question : Y a-t-il un concept dans la sagesse de la Kabbale comme la peur de Dieu ? Les gens ont peur du feu, des inondations et des autres catastrophes. Une personne devrait-elle ressentir la peur du Créateur ?

S’« Il n’y a rien hormis Lui » (Deutéronome 4:35), est-il possible de dire que ceci est la peur de Dieu, ou que c’est un instinct bestial pour l’autoconservation ? Y a-t-il une peur similaire dans la spiritualité ?

Réponse : Il y a la peur de tomber dans un désir égoïste, la peur de perdre le paradis dans notre monde. La peur spirituelle ne consiste pas à acquérir ou à perdre la capacité de donner sans réserve, autrement dit, à devenir comme le Créateur, et elle n’est pas due à avoir peur pour moi-même, mais à la prise de conscience de la grandeur du Créateur.

Le début de la phase de transition

Laitman_115_06Question : Combien de générations faut-il pour organiser les gens en groupes kabbalistiques qui communiquent les uns avec les autres et créent le noyau de la communauté mondiale ?

Réponse : Cela ne concerne pas le nombre de générations. Si une personne est « sous pression », cela ne prendra pas trop de temps.

Le fait est qu’aujourd’hui la société humaine doit subir un changement, un changement dans nos relations mutuelles, dans la recherche d’un véritable sens de la vie, qui ne fait que commencer. L’humanité est dans une phase qui peut durer plusieurs années. À en juger par ce qui se passe aujourd’hui, je crois que cela va se produire très rapidement.

Nous devons au moins préparer nos enfants, de sorte qu’ils soient en mesure de répondre correctement aux questions éternelles sur le sens de la vie avec notre aide, et ensuite ils pourront organiser l’environnement correct et sûr pour eux-mêmes.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 17/04/2016

Le remède contre la calomnie

laitman_928Question : À quel moment la calomnie apparaît-elle ? Comment puis-je ne pas manquer ce moment afin d’éviter d’y entrer ?

Réponse : La calomnie vient de la sensation d’orgueil de quelqu’un. Si vous dites uniquement de bonnes choses au sujet de tout le monde, vous ne serez pas en mesure de vous élever. Le besoin de s’élever au-dessus des autres oblige une personne à calomnier autrui.

En règle générale, nous devons essayer de parler seulement avec le Créateur.

Extrait du Congrès de Moscou, Leçon n° 4, le 03/05/2016

L’intelligence artificielle remplacera-t-elle les gens ?

laitman_276_02Question : On prétend que bientôt l’automatisation et les robots remplaceront la plupart des métiers et les gens seront délaissés vers seulement les professions créatives. Quelle est votre opinion à ce sujet ?

Réponse :
 C’est le chemin naturel de l’avancement. À notre époque, la technologie, l’automatisation et la robotique prennent la place du travail humain. Alors que dans le passé, les machines effectuaient seulement des actions mécaniques, maintenant elles peuvent assumer des tâches qui correspondent à la logique humaine et fournissent des orientations technologiques. Il est possible de voir des navires, des avions et des missiles se diriger automatiquement. Bientôt, les voitures rouleront sur les routes sans chauffeur. Cela ne nécessite pas de compréhension ou de technologie particulière, mais seulement des capteurs, le guidage et la coordination. La personne sera totalement libérée pour le travail spirituel nécessaire.

Question : Qu’est-ce qui se passera si l’intelligence artificielle devient supérieure à l’intelligence humaine ? Ils disent que cela se produira au cours des dix prochaines années.

Réponse :
 Elle sera en effet supérieure ; un ordinateur calcule déjà plus vite qu’une personne. Mais nous ne parlons pas de cela, mais de l’atteinte spirituelle. L’ordinateur ne pourra jamais remplacer les gens dans le travail spirituel. Tout le reste est corporel et c’est le fonctionnement normal de la vie qui peut être facilement programmé et connecté à une machine.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/04/2016

Facebook « a omis » Israël des Jeux olympiques

laitman_229Commentaire : Le réseau social Facebook a été accusé de partialité envers Israël après son placement, non pas dans l’ordre alphabétique, mais après le Zimbabwé et sans son drapeau national sur une page spéciale dédiée à l’ouverture des Jeux olympiques de Rio de Janeiro. Le drapeau a été ajouté après que le Comité olympique d’Israël se soit plaint à Facebook. Il semble qu’Israël soit en train dêtre mal perçu dans le monde entier.


Réponse : C’est plus que cela, il s’agit de haine et cela continuera jusqu’à ce que nous reconnaissions notre obligation envers le monde, « d’être une Lumière pour les nations » (Isaïe 49:6). Cela signifie que nous devons être un exemple d’unité pour le monde.

Le peuple d’Israël est le plus égoïste et de ce fait il est le plus séparé et dispersé. Mais la méthode de l’unification existe seulement chez nous et le monde l’attend inconsciemment. Pour l’instant, les États-Unis nous soutiennent, mais les Juifs aux États-Unis prennent de plus en plus leurs distances avec Israël et bientôt le gouvernement américain sera en mesure de faire pression sur nous, selon ce qu’il désire.

Lorsque cela se produira, nous ne serons pas en mesure de rester ici plus longtemps, comme le Baal HaSoulam l’a écrit, que nous n’aurons nulle part où aller. Par conséquent, ne retournons pas à l’époque de la « destruction du Temple ».

Le but détermine tout

laitman_238_01Question : Je vis dans un pays que je n’aime pas et j’aime une personne qui ne veut pas de moi. Que devrais-je faire ?

Réponse : Je pense que vous devez dépasser tout cela. Je ne peux pas imaginer ce que signifie aimer ou ne pas aimer. Premièrement, comparez et testez cela en relation avec le but de la vie et peut-être qu’ainsi vous déterminerez ce que vous n’aimez pas, ou ce que vous aimez, et ce que vous préférez aujourd’hui vous décevra demain et peut-être même que vous le détesterez. Commencez à prendre du recul. Ainsi, vous devez faire une nouvelle évaluation des valeurs. Après tout, peu importe l’endroit où vit une personne. Je ne pensais pas que je pourrais vraiment vivre comme je vis aujourd’hui. L’objectif doit tout déterminer.

Et le but est la découverte du Créateur par une personne dans ce monde. Nous n’avons aucun autre besoin ! Et de ce fait, vous serez pleinement heureux et vous atteindrez l’éternité, l’infini et la perfection, ici et maintenant. Cela ne comptera pas pour vous dans quel pays vous vivez, quel travail vous avez, avec quel(le) partenaire vous vivez, etc. Vous comprendrez pourquoi le Créateur vous a mis dans cet environnement, et dans l’ensemble, tout ira bien dans votre vie.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 10/04/2016

Page 1 des 3123