Comment être impassibles aux insultes

laitman_220Question : Comment réagir à l’adage « œil pour œil, dent pour dent » (Exode 21:24) ?

Réponse : Nous comprenons généralement cette citation comme une obligation de faire du mal à quelqu’un d’autre, car apparemment il m’a blessé. Au contraire, je devrais être reconnaissant qu’il m’enseigne une caractéristique qui me fait du mal. Si j’étais corrigé, rien ne pourrait m(influencer ; je serais absolument imperméable à toutes sortes de « pics». Il serait impossible de me mettre en colère et je ne serais pas indigné ni insulté parce que dans un état parfait, il n’y aurait rien en moi que les autres pourraient endommager.

Et de ce fait, si quelqu’un me disait quelque chose d’insultant ou que je voyais quelque chose qui me fait du mal ou qui est personnellement dirigé à mon encontre, cela pointerait seulement du doigt mon état non corrigé. Si je me corrige, de cette façon je corrige le monde autour de moi et je cesse de voir des caractéristiques négatives en lui.

À la place de notre monde terrible, je commence soudainement à me voir dans le monde spirituel, dans Olam Ein Sof (Monde de l’Infini). Cela dépend uniquement de la correction de mes caractéristiques personnelles, et non pas de la correction des autres, parce que le monde est mon côté opposé, qui me montre ce que je n’ai pas encore corrigé à l’intérieur.

Question : Est-ce que cela signifie que je ne dois pas répondre par le même « coup pour coup » ?

Réponse : Je n’ai pas de réponse à cela. Vous devriez immédiatement vous tourner vers vous-même. Si vous voyez, entendez ou sentez quelque chose de négatif venant de quelqu’un, c’est parce qu’il y a des caractéristiques non corrigées en vous. Vous devez réfléchir et reconnaître qu’ils vous montrent exactement ce que vous devez corriger à l’intérieur de vous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/05/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: