De père en fils

laitman_214La Torah, Deutéronome 10:06-10:07 : Or, les enfants d’Israël partirent de Beéroth-Benê-Yaakân pour aller à Mocêra : là est mort Aaron, là il a été enseveli, et son fils Éléazar l’a remplacé dans le sacerdoce. De là, ils allèrent à Goudgoda, et de Goudgoda à Yotbatha, contrée abondante en cours d’eau.

La mort dans le monde spirituel n’est pas une punition ou quelque chose de terrible. Lorsque le fils vient remplacer le père, cela signifie l’élévation, par exemple d’Aaron, jusqu’au niveau suivant.

Cela signifie qu’il meurt sous sa dernière apparence, dans sa performance passée de certaines actions, parce qu’il ne peut pas s’élever au niveau suivant sans quitter sa forme précédente.

Alors, il obtient une nouvelle forme qui est appelée son fils. Mais en principe, toutes les âmes sont immortelles.

Elles ne perdent rien ; elles gagnent toutes uniquement du temps. En d’autres termes, il s’agit d’un désir qui se transforme sous différents noms jusqu’à ce qu’il parvienne à son état corrigé final.

Extrait du programme de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » le 16/05/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: