La hiérarchie spirituelle

Question : Doit-il y avoir un médiateur entre une personne et le Créateur ?

Réponse : Bien sûr, il s’agit d’un facilitateur de groupe dans lequel une personne découvre la force qui la corrige, le Créateur.

L’enseignant est plus un guide qu’un médiateur ; l’étudiant ne peut pas être fermé seulement sur l’enseignant parce qu’il perdrait son incitation à se développer. Il devrait s’accrocher passivement à l’enseignant. Cela en premier.

Deuxièmement, l’étudiant reçoit toujours la Lumière Supérieure par l’intermédiaire de l’enseignant ; il s’agit d’un processus hiérarchique absolument précis du haut vers le bas. Le supérieur se retourne vers le haut avec la demande de l’inférieur, reçoit la portion de Lumière, et passe à l’inférieur sa portion. Il s’agit d’une structure fixe depuis Adam jusqu’à nos jours. Cette hiérarchie est essentielle et de ce fait mes élèves vont aussi avancer à travers moi parce que je vous ai précédés.

Ceux qui viennent après vous et qui seront vos étudiants recevront la Lumière à travers vous. Tout cela est expliqué dans la quinzième partie du Talmud Esser Sefirot. Le supérieur monte toujours au sommet, reçoit une double portion en raison de l’inférieur, puis la lui transmet. La hiérarchie est donc nécessaire.

Mais le plus important, vous devriez comprendre que la mise en pratique n’est pas dans votre connexion à l’enseignant. Vous devriez vous fier entièrement à l’enseignant et suivre ses conseils, mais l’accomplissement est dans le groupe.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 09/06/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: