Un désir pour du plaisir n’est pas l’égoïsme

Question : Si le Créateur nous a créés comme un désir de recevoir et veut nous donner du plaisir, ne sommes-nous pas essentiellement opposés à Son désir en voulant Lui ressembler et devenir des donneurs sans réserve ?

Réponse : Nous ne nous opposons pas à Son désir puisque nous ne nous retenons pas d’utiliser notre désir. Nous changeons uniquement son intention. Tous nos désirs restent et commencent à travailler sur le fait de recevoir encore plus. Je ne fais que changer l’intention d’une intention pour moi, une intention pour l’amour de mon ego, en une intention pour le bien des autres, en cela mon intention va vers l’extérieur, parce qu’un désir n’est pas en lui-même l’ego.

Un désir égoïste est un désir avec une intention dans son propre intérêt. Un désir altruiste est le même désir, mais avec une intention pour le bien des autres. C’est seulement lorsque j’utilise tous mes désirs et que je sors de moi-même que je les réalise correctement.

Une personne ne peut pas changer l’intention, le changement ne se produit que dans un groupe sous l’influence de l’Ohr Makif (Lumière Environnante).

Seule la bonne méthode stimule et attire l’Ohr Makif, qui change l’intention d’une intention pour mon propre bien en une intention pour l’amour des autres. À ce degré, nous commençons à ressentir le monde qui se trouve en dehors de nous.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 18/09/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed