Monthly Archives: février 2017

Seul le désir est important

Question : Est-ce que l’avancement d’un étudiant est accéléré lorsqu’il demande constamment des explications sur des questions qui l’intéressent mais qu’il ne comprend pas ?

Réponse : Non ! Cela ne veut rien dire. Il y a des idiots qui posent constamment des questions parce que de leur point de vue, il est nécessaire de savoir exactement le comment et le pourquoi, et il y a ceux qui sont à l’opposé, qui sont silencieux tout le temps. Vous les secouez littéralement pour qu’ils disent quelque chose, mais ils sont silencieux.

Il n’y a aucune signification quant à la façon dont un étudiant apprend. Certains écrivent chaque mot, d’autres regardent le plafond comme s’ils n’entendaient rien. Peu importe ! Ce qui est important, c’est qu’un étudiant veuille que je lui apprenne quelque chose et alors selon le degré de son désir, je prends son point dans le cœur, son petit Kli (récipient), et je commence à le remplir.

C’est pourquoi je suis patient et ne suis jamais fatigué. Je suis prêt chaque jour à le faire et j’ai peur de n’y pas y parvenir un jour. Si je suis à l’étranger, j’essaie de donner un cours pour que la journée ne soit pas perdue. Je compte les jours selon les heures où j’enseigne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Comment corriger le monde facilement?

Question : Est-ce que la Lumière que notre groupe mondial peut attirer est suffisante pour corriger le monde, ou devons-nous continuer à élargir notre groupe ?

Réponse :
Si nous continuons à élargir notre groupe mondial, nous serons en mesure d’atteindre la correction plus tôt, et la correction sera plus facile parce que faire passer une Lumière intense à travers un petit groupe est un gros problème.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 21/08/2017

Que manque-t-il à l’Humanité ?

Question : Sur quoi devrions-nous nous concentrer en 2017 du point de vue de la sagesse de la Kabbale ?

Réponse : L’Humanité n’a qu’une seule chose qui lui manque : trouver une méthode pour la bonne connexion entre nous. Tout le reste existe et sera toujours en abondance.

Notre tâche consiste à apprendre la façon de se connecter entre nous, pour transformer notre monde en un monde agréable et confortable pour nos corps et afin d’être préparé pour l’ascension de nos âmes. La méthode pour réaliser cela est la sagesse de la Kabbale.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 01/01/2017

Comment atteindre le monde supérieur ?

Question : Comment atteindre le monde supérieur ?

Réponse : Lorsque dix personnes s’annulent et qu’elles le font ensemble par rapport au Créateur en voulant L’attirer en tant que Ohr Makif (Lumière Environnante) pour les corriger, c’est ainsi qu’elles créent la caractéristique du Créateur parmi elles.

Grâce à cette action, elles créent un Kli, qui est un dispositif sensoriel pour atteindre le niveau suivant. Dans cet unique désir, elles ressentent le Créateur. Ensuite, en s’unissant de plus en plus profondément, elles découvrent progressivement le Créateur.

Conseils rapides de Kabbale du 24/07/2016

Question : Dans l’avenir, se pourrait-il qu’il n’y ait plus de langues et que les gens se comprennent par la pensée ?

Réponse : J’espère que le temps viendra où les gens seront complètement connectés et pourront transmettre leurs sensations et leurs pensées sans parler.

Question : Si ce monde n’existe pas et que seul le monde spirituel existe, cela signifie-t-il que toute perception ou illusion que j’ai dans le monde physique est le résultat d’une influence spirituelle ?

Réponse : Bien sûr. Dans notre monde il n’y a rien d’autre à part ce qui descend du monde supérieur, y compris toutes nos illusions.

Question : Cher professeur, vous semblez aller bien. Chaque fois que je vous vois, il me semble que vous rajeunissez. Avez-vous le secret de la jeunesse ?

Réponse : Oui. Si vous ne voulez pas vieillir, vous devez avoir des étudiants. A partir d’eux, la force, la santé, l’enthousiasme et la soif de vivre s’ajouteront à vous et vous paraîtrez plus jeune. Essayez !

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/7/2016

Que reste-t-il après la mort d’une personne ?

Question : Que reste-t-il après qu’une personne décède ?

Réponse : Dans la mesure où une personne n’a pas atteint le monde à venir au cours de sa vie dans ce monde, il ne reste rien après sa mort à l’exception d’une graine spirituelle, l’information enregistrée appelée Reshimo (mémoire).

Le corps meurt et rien du tout ne reste de la personne. Elle a vécu comme tout animal qui vit et c’est tout. En ce sens, une personne n’a aucune supériorité sur les animaux. Cela n’a aucune importance qui elle était et ce qu’elle représente.

Si une personne travaille sur elle-même intérieurement tout au long de sa vie et développe la force positive en elle, cette force reste avec elle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/07/2016

Ne confondez pas la sagesse de la Kabbale avec d’autres méthodes

Question : L’éducation se fait aujourd’hui via différents médias. Est-ce que l’éducation dont vous parlez nécessite une sorte de contact physique, ou peut-elle être réalisée virtuellement, par le biais d’Internet ?

Réponse : Le contact physique est certainement préférable. Mais s’il n’existe pas, c’est également possible virtuellement.

Mais ne confondez pas l’éducation kabbalistique avec n’importe quelle autre méthode ! Il est possible d’organiser des leçons en ligne et hors ligne, le principal est d’adhérer strictement à la méthode kabbalistique et de ne pas la mélanger avec autre chose ; sinon, vous vous tromperez et vous ne clarifierez rien.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/07/2016

Transmettre des pensées positives

Question : Il y a des gens qui se sont mis d’accord pour transmettre des pensées positives autour d’eux pendant un certain temps. Cela peut-il aider le monde ?

Réponse : S’assoir, se tenir la main, se regarder sincèrement et discuter gentiment est naïf.

C’est uniquement lorsque nous travaillons dans un groupe de dix précisément selon la méthode de la sagesse de la Kabbale que nous pouvons attirer la force positive de la nature. C’est le seul moyen d’avoir une influence positive sur l’environnement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 03/07/2016

Recevoir la Lumière à travers l’enseignant

Question : Un étudiant reçoit toute la Lumière de son âme à travers l’enseignant. Est-ce que l’enseignant en est la source, au lieu du monde de l’infini ?

Réponse : Si mon âme, l’âme de l’enseignant, s’est développée avant votre âme et que vous êtes mon étudiant, vous recevez de moi selon la hiérarchie spirituelle. En étant mon étudiant, vous êtes mon enfant spirituel. Le système des âmes est mutuellement connecté. Les âmes qui ont subi leur correction partiellement ou complètement et qui sont montées à un certain niveau conduisent la Lumière vers les autres âmes.

Tout est arrangé de cette façon dans une séquence. D’une part, vous ajoutez votre ego sur moi, et d’autre part, grâce à votre ego, je conduis la Lumière Supérieure vers vous. Ensuite, vous conduisez également la Lumière Supérieure vers quelqu’un.

En fait, vous êtes déjà en train de le faire mais pas consciemment.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 07/08/2016

Les lettres peuvent-elles programmer notre destin ?

Question : Les lettres ou les combinaisons de lettres peuvent-elles programmer notre destin et notre vie, et apporter de la force ?

Réponse : Les lettres elles-mêmes ne peuvent rien faire. Écrire des lettres sur du papier n’a aucun effet sur quoi que ce soit. Toutes les soi-disant « lettres sacrées » que les gens embrassent, placent sous leur oreiller ou sur leur front, ou avec lesquelles ils méditent ont seulement un effet psychologique sur une personne se soutenant elle-même avec sa propre intention.

Ceci l’aide dans une certaine mesure, mais n’a pas d’autre signification que cela.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 24/07/2016

Page 1 des 212