Quel est le goût du plaisir spirituel ?

Question : Quel est le goût du plaisir spirituel ?

Réponse : Le goût du plaisir spirituel est avant tout de s’élever au-dessus de votre nature, lorsque vous ne vous sentez pas limité par les limites à l’intérieur desquelles vous existez.

Nous vivons comme dans une cage de fer, courant ça et là et nous heurtant contre ses coins et ses bords. Mais lorsque nous en sortons, nous commençons à ressentir notre existence à l’intérieur du Créateur, une adhésion mutuelle illimitée. Il est en nous, et nous sommes en Lui.

Notre monde a des frontières spécifiques : la droite, la gauche, l’intérieur et l’extérieur. Mais il n’y a pas de bords dans les sens spirituels et c’est pourquoi ils sont inexprimables. D’abord et avant tout, c’est le goût de la liberté.

Question : Mais pourquoi parlons-nous tant de l’unité et de l’intégration ?

Réponse : Parce que c’est le moyen d’atteindre la qualité du don sans réserve, l’infini et la liberté lorsque vous pouvez sortir de vous-même.

Question : Un kabbaliste ressent-il le goût de la nourriture terrestre, le froid et la chaleur ?

Réponse : Un kabbaliste ressent beaucoup plus que les autres.

Dans le passé, ma femme a cuisiné pour mon professeur le Rabash, et il a écrit des notes pour elle sur exactement quoi ajouter à la nourriture, quelles épices.

Question : Est-ce que tous les goûts de la spiritualité ont déjà été enregistrés ?

Réponse : Bien sûr. Les goûts sont la diffusion de la Lumière Supérieure à l’intérieur de nos désirs.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed