Une goutte de plaisir spirituel

Question : Le Baal HaSoulam a écrit que si les gens devaient découvrir un peu de plaisir spirituel, ils accepteraient de se couper les mains et les pieds sept fois par jour juste pour le ressentir. Comment cela doit-il être compris ?

Réponse : Il est dit que toutes les expériences de ce monde ne peuvent être comparées à une seule goutte de plaisir spirituel.

Si une personne devait rassembler tous les plaisirs, tous les meilleurs moments qu’elle a vécus durant les 80 à 100 années de sa vie, ils n’auraient même pas une valeur égale à un seul instant dans le monde spirituel, car une goutte de plaisir du monde supérieur est beaucoup plus puissant que toutes les satisfactions possibles dans ce monde.

La période de préparation pour approcher le premier niveau est très longue parce que nous ne pouvons pas percevoir une telle richesse, une telle abondance et un tel plaisir tout d’un coup. Nous n’avons pas les récipients pour cela. C’est tout le problème.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 20/11/2016

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed