Agir dans l’intérêt d’autrui

Le plus important dans le travail spirituel est de mettre des filtres ou des restrictions sur toutes nos pensées, nos actions, nos désirs et nos paroles, qui agiraient strictement dans une seule direction : assurez-vous que vos pensées, vos désirs dans le cœur, vos paroles, vos actions œuvrent uniquement dans l’intérêt d’autrui.

Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faille courir d’hôpital en hôpital, aider les personnes nécessiteuses ou aider les personnes âgées à traverser la rue, etc. Rien de tout ceci ! Nous voyons que cela ne nous donne aucun résultat.

Il ne reste qu’une seule chose : faire passer la Lumière supérieure à travers nous vers le monde entier en devenant une seule nation, comme il est écrit dans la Torah : « Et vous serez pour moi une nation de Cohens (Prêtres, ndt). » Si nous entreprenons cela et devenons des intermédiaires entre le monde entier et le Créateur afin de Lui donner sans réserve ainsi qu’au monde, tout en ne jamais en tirer aucun intérêt puisque « les Cohens n’ont pas d’attribution dans ce monde », alors nous amènerons le monde entier à l’harmonie, à l’équilibre et à la réalisation de notre mission.

C’est l’essence du chapitre Shoftim (Juges) : ceux-ci doivent tout le temps mesurer et estimer correctement, promulguer des jugements équitables et se contrôler.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 21/09/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: