Monthly Archives: juin 2017

Congrès : rejoindre le flux commun

Question : Comment les désirs peuvent-ils s’accumuler ? Même avec des briques, nous avons besoin de ciment. Qu’est-ce qui nous connecte ensemble puisque nous sommes tellement différents ?

Réponse : Nous sommes tous égoïstes, mais chacun possède un point dans le cœur, et nous voulons les connecter en un seul gros point. C’est notre aspiration pour le Créateur.

Pour cela, notre égoïsme reste en dessous, et nos aspirations pour le Créateur sont au-dessus.

Si nous nous élevons au-dessus de notre égoïsme jusqu’à un certain niveau, alors le potentiel spirituel appelé un Kli (Récipient) se révèle ; c’est-à-dire la tension entre l’aspiration pour le Créateur vers le haut, et l’aspiration pour nous-mêmes vers le bas.

Nous formons notre Kli en fonction de ce potentiel. Cependant, la question se pose si ce Kli est suffisant pour révéler le Créateur à l’intérieur.

Question : Cela signifie-t-il que plus le rejet est grand, plus le potentiel est grand ? C’est que, dans l’ensemble, cela me déchire.

Réponse : Non seulement vous, mais l’ensemble du groupe. Si vous êtes dans la dizaine, alors il devrait y avoir dix de ces états. Ainsi le Créateur se révélera à l’intérieur d’eux. Le principal est le point commun (couleur rouge dans le dessin), le Créateur. Nous avons constamment besoin de nous cramponner à cela.

Question : De ce fait, le potentiel est-il beaucoup plus vif pour ceux qui viennent au congrès sans désir, avec de grands doutes, mais qui les surmontent alors ?

Réponse : Bien sûr. Par conséquent, nous avons besoin de tout le monde : de potentiels différents, des désirs différents. L’essentiel est que tout le monde puisse rejoindre notre flux commun.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/02/2017

Est-il possible d’influencer la perception d’une personne ?

Question : Plus je vous écoute, plus je comprends que la Kabbale est la Lumière. A travers l’amour des autres, les personnes qui sont à un haut niveau spirituel peuvent-elles influencer la perception émotionnelle d’une personne normale lorsqu’elle ne comprend pas son état spirituel lui-même mais ressent uniquement une sorte d’enthousiasme spirituel intérieur ?

Réponse : En fait, il est impossible d’influencer la perception émotionnelle d’une personne car son état spirituel ne dépend pas de son désir, mais de sa capacité à s’élever au-dessus de son ego.

Beaucoup de gens veulent la spiritualité, mais ils ne sont pas prêts à se convaincre que la signification d’un désir pour la spiritualité est de s’élever au-dessus de nous-mêmes, au-dessus de notre ego. Ils sont prêts à tout sauf à cela.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

Ma lettre hébraïque préférée

Question : Quelle lettre parmi les lettres de l’alphabet hébreu vous plaît plus que les autres ?

Réponse : Je pense que c’est la lettre « ».

C’est la cinquième lettre de l’alphabet et elle symbolise le Kli final, qui a été entièrement corrigé, l’âme qui est prête à commencer à absorber la Lumière.

En dehors de  ceci, Bina et Malkhout sont indiquées par cette lettre, et elles donnent ensemble la lettre « Youd », et il s’agit de la dixième.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 22/01/2017

À propos de l’amour de soi

Question : L’amour de soi est-il une mauvaise chose ?

Réponse : Au contraire, c’est une sensation nécessaire chez une personne lorsqu’elle se rend compte que l’on s’aime et que l’on fait tout pour son propre bien. Pour ce bien, elle découvre la méthode de la réalisation de la vie jusqu’à ce qu’elle atteigne son essence. Tout cela provient uniquement de l’amour-propre, d’un grand égoïsme.

Question : L’amour-propre est-il un attribut de l’égoïsme ?

Réponse : L’amour-propre est l’égoïsme : je m’aime et je veux me remplir, c’est crucial pour moi.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 26/02/2017

Comment ne pas se tromper dans le développement spirituel ?

Question : Comment une personne qui a avancé spirituellement n’est pas désorientée par les différentes formes de perception ? Par exemple, un kabbaliste vit d’une part une vie ordinaire, mais d’autre part il est impliqué dans l’atteinte spirituelle.

Réponse : Au début, il y a une légère confusion mais tout cela passe rapidement. Si vous étudiez sérieusement, investissez-vous dans un groupe et ayez des relations normales avec les amis dans un groupe, alors vous ne serez pas désorienté par quoi que ce soit.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

La beauté aux yeux d’un kabbaliste

Question : Qu’est-ce que la beauté du point de vue d’un kabbaliste ?

Réponse : La beauté est une association de ce qui ne peut être associé. Dans ce cas, une personne a un sentiment de joie et de bonheur.

Je dirais de quelqu’un qu’il est beau s’il avait des contradictions très importantes sur lesquelles il travaillerait constamment et les mettrait en équilibre et perfection.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 29/01/2017

Effacer la mémoire d’Amalek

La Torah, Deutéronome, 25:19 : Aussi, lorsque le Seigneur, ton Dieu, t’aura débarrassé de tous tes ennemis d’alentour, dans le pays qu’il te donne en héritage pour le posséder, tu effaceras la mémoire d’Amalek de dessous le ciel : ne l’oublie point.

N’oubliez pas que vous devez constamment effacer la mémoire d’Amalek.

En aucun cas n’affaiblissez votre concentration, soyez toujours sur vos gardes, et rappelez-vous qu’Amalek, l’intention pour soi-même, peut s’approcher de vous à tout moment, entrer en vous dans des désirs et des intentions spécifiques et s’en emparer. De cette façon, il recevra de nouveau des forces, et vous serez affaibli sur votre chemin.

Question : Quand le Créateur permet-il finalement de se reposer ?

Réponse : Il n’y a pas de repos.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 02/11/2016

Changer une vue égoïste

La sagesse de la Kabbale dit que nous sommes nés égoïstes, séparés et solitaires. De plus, nous nous traitons les uns les autres de manière égoïste. Chacun regarde les autres et les voit uniquement dans un intérêt personnel.

Nous jugeons les autres d’après leur utilité ou leur nuisance, sinon ils n’existent pas. Cela s’appelle regarder les autres uniquement à travers une vision égoïste.

Par conséquent, notre travail consiste à changer la vue et à voir de quelle manière je peux donner tout ce que j’ai à tous et devenir un guide du Créateur.

En principe, je n’ai rien à donner, mais si je veux le faire, je peux immédiatement me connecter au Créateur. De ce fait, le Créateur travaillera à travers moi pour le monde entier. Et le monde entier, pour lequel je travaillerai, sera appelé mon âme. Il s’agit d’une connexion altruiste.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 19/10/2016

Le pouvoir de l’unité

Question : Quel est le pouvoir de l’attribut de l’unité ?

Réponse : Le pouvoir de l’unité provient de personnes qui s’élèvent au-dessus de leur ego. Il ne s’agit pas de l’unité elle-même. C’est plutôt une personne qui l’atteint en s’élevant au-dessus de son ego, et en contraste à cela, elle connecte son désir aux désirs des autres. Avec ce désir unique et unifié qui est créé à partir de l’unité au-dessus de l’ego, une personne atteint l’attribut merveilleux de l’unité.

Néanmoins, une tension très forte se crée entre les caractéristiques égoïstes qui veulent rompre la connexion entre nous et les caractéristiques altruistes qui nous connectent au-dessus de l’ego. Cette différence de potentiel entre le plus et le moins crée un état appelé un Kli spirituel dans lequel le Créateur se révèle.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/02/2017

La punition pour de mauvaises actions

Question : Le Créateur punit-il les gens pour de mauvaises actions ?

Réponse : Le Créateur ne punit personne. Il corrige seulement.

Il n’y a pas de punition dans la nature. Selon les lois de la sagesse de la Kabbale, même dans notre monde, les punitions doivent être très limitées. Il n’y a pas de prison, la peine de mort peut être décrétée une fois toutes les décennies, et elle est néanmoins considérée comme exceptionnelle.

Il n’y a pas de châtiments venant d’en-haut. Il y a une intention et un soutien lorsqu’une personne est poussée de l’arrière vers les actes corrects. L’erreur est son châtiment.

En d’autres termes, la punition est un type de leçon : pourquoi vous avez fait cela et qu’est-ce qui était mal, afin que vous appreniez pour l’avenir. Mais la punition juste comme punition pour quelque chose que vous avez fait n’existe pas.

Il n’y a pas de lien entre ce que vous avez fait et ce que vous avez obtenu. A la place de ce que vous avez fait, il vous suffit d’apprendre comment œuvrer correctement. Réapprendre est considéré comme une punition dans notre monde.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 21/11/2017

Page 1 des 3123