Congrès : rejoindre le flux commun

Question : Comment les désirs peuvent-ils s’accumuler ? Même avec des briques, nous avons besoin de ciment. Qu’est-ce qui nous connecte ensemble puisque nous sommes tellement différents ?

Réponse : Nous sommes tous égoïstes, mais chacun possède un point dans le cœur, et nous voulons les connecter en un seul gros point. C’est notre aspiration pour le Créateur.

Pour cela, notre égoïsme reste en dessous, et nos aspirations pour le Créateur sont au-dessus.

Si nous nous élevons au-dessus de notre égoïsme jusqu’à un certain niveau, alors le potentiel spirituel appelé un Kli (Récipient) se révèle ; c’est-à-dire la tension entre l’aspiration pour le Créateur vers le haut, et l’aspiration pour nous-mêmes vers le bas.

Nous formons notre Kli en fonction de ce potentiel. Cependant, la question se pose si ce Kli est suffisant pour révéler le Créateur à l’intérieur.

Question : Cela signifie-t-il que plus le rejet est grand, plus le potentiel est grand ? C’est que, dans l’ensemble, cela me déchire.

Réponse : Non seulement vous, mais l’ensemble du groupe. Si vous êtes dans la dizaine, alors il devrait y avoir dix de ces états. Ainsi le Créateur se révélera à l’intérieur d’eux. Le principal est le point commun (couleur rouge dans le dessin), le Créateur. Nous avons constamment besoin de nous cramponner à cela.

Question : De ce fait, le potentiel est-il beaucoup plus vif pour ceux qui viennent au congrès sans désir, avec de grands doutes, mais qui les surmontent alors ?

Réponse : Bien sûr. Par conséquent, nous avons besoin de tout le monde : de potentiels différents, des désirs différents. L’essentiel est que tout le monde puisse rejoindre notre flux commun.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/02/2017

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed