Rapide comme l’aigle en son vol

La Torah, Deutéronome 28:49-50 : Le Seigneur lancera sur toi une nation lointaine, venue des confins de la terre, rapide comme l’aigle en son vol ; nation dont tu n’entendras point la langue, nation inexorable, qui n’aura point de respect pour le vieillard, point de merci pour l’adolescent !

De telles qualités égoïstes que vous n’avez jamais suspectées commencent à monter en vous. Elles vous asservissent de plus en plus avec de nouvelles instructions égoïstes, et même si vous leur résistez, vous obéissez malgré tout. Et en obéissant, vous devenez même un plus grand admirateur pour les accomplir. Et vous réalisez tout cela !

Un problème intérieur très intéressant se révèle en vous. D’une part, vous vous torturez dans votre aspiration à accomplir les instructions égoïstes, et d’autre part, vous avez honte et vous ne pouvez pas le faire, mais vous le faites quand même.

Il est écrit : « Rapide comme l’aigle en son vol ; nation dont tu n’entendras point la langue. » Ce sont de nouvelles qualités égoïstes qui se révèlent chez une personne, et elle ne les comprend même pas ; elles la contrôlent instinctivement.

Bien qu’elle ait des idées sur l’honnêteté, sur les bonnes relations et les obligations, il n’en reste plus rien par rapport aux parents, aux enfants ou à la société. L’égoïsme règne directement à l’intérieur de la personne, jusqu’au bout de sa nature.

De KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 19/12/2016

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: