Un vrai professeur se ressent avec le cœur

Question : Lorsque vous êtes venu à votre professeur le Rabash, l’avez-vous envié ?

Réponse : Du point de vue de la connaissance et de la compréhension, alors oui. Mais du point de vue d’une personne ordinaire, qu’y avait-il pour moi à envier ? J’avais 30 ans et il en avait 70. Devant moi se trouvait une personne qui sait tout, mais qui ne dit rien !

Question : Lorsque vous avez demandé au Rabash : « Comment savoir que je suis au bon endroit ? », il a répondu : « Un vrai enseignant est identifié par le cœur. » Comment identifiez-vous que c’est votre enseignant dans le cœur ?

Réponse : C’est inéfable. Vous ressentez simplement que cette personne détient la vérité et que vous devez la recevoir de lui. Il l’a entre ses mains et il est prêt à vous tendre les bras si vous lui tendez les vôtres et les prenez. Malgré tout, l’étudiant ne comprend toujours pas le professeur.

Question : Comment ce clic se produit-il lorsque vous savez avec certitude que c’est votre professeur, votre endroit, votre vie ?

Réponse : J’ai compris cela de ses cours. J’ai vu que toutes mes questions avaient des réponses. J’ai ressenti que cette méthodologie était pour moi.

En fait, je suis passé par de nombreux grands kabbalistes, mais leurs méthodes d’enseignement ne me convenaient pas du tout. Et c’est seulement ici que j’ai immédiatement ressenti que c’est une connaissance absolue que je voulais recevoir de lui.

Extrait de la leçon en russe, le 25/06/2017

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed