Les treize corrections de Dikna

Question : Quelles sont les « treize corrections de Dikna » ?

Réponse : C’est la Lumière qui descend de la tête de l’âme dans son corps à travers treize canaux. Quiconque en dessous veut recevoir cette Lumière doit faire ces corrections afin de se connecter à ces canaux comme à des tuyaux qui lui déversent la Lumière supérieure de la correction et de l’accomplissement.

Les flots coulent le long des deux côtés de la tête de l’âme vers le corps. C’est pourquoi les juifs religieux laissent les péhot (mèches) avec lesquelles ils font des boucles. La Lumière descend de la partie supérieure, que nous n’atteignons pas. Nous atteignons uniquement ce qui en descend, et par conséquent ces deux courants s’appellent Péhot (bord).

En outre, la Lumière se déverse sur le menton le long des pattes et de la moustache. Sous le nez, il y a un point particulier qui est relativement dépourvu de poils. La barbe est divisée en parties supérieure et inférieure. La partie supérieure va jusqu’à la poitrine, et la partie inférieure jusqu’au nombril. Tout cela est très clairement décrit dans les sources originales.

Naturellement, notre corps est créé en complète conformité avec les flux des courants de rayons supérieurs. Mais nous ne parlons pas du corps physique en décrivant le Partsouf supérieur. Je mentionne cela seulement pour que les étudiants puisse se souvenir d’un peu de matériel ou s’orienter d’une manière ou d’une autre.

Si je parle d’une correction comme la moustache ou une partie de la barbe, je ne parle pas du visage d’une personne, mais d’une qualité. En d’autres termes, c’est une force spirituelle particulière avec une qualité particulière qui interagit avec la Lumière supérieure. La Lumière est absolue, infinie et sans forme. Et cette force sépare de cette simple Lumière infinie son contenu spécifique.

Question : Puisque nous parlons de sécrétions, que sont les larmes ?

Réponse : Les larmes sont un débordement de Lumière qui ne peut pas se revêtir dans la Lumière de la miséricorde (la Lumière de Hassadim). Par conséquent, elle déborde.

Extrait de KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 23/01/2017

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed